Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

Kevin Constant : « Je savais que je ne pouvais pas être Ballon d’Or… »

0

La carrière de Kevin Constant tend vers la fin. A 32 ans, le milieu de terrain guinéen est revenu sur sa carrière pour Onze Mondial tout en se prononçant sur son avenir et sa séparation avec son dernier club en Iran.

Très actif sur les réseaux ces derniers temps, l’ancien milanais est ouvert à un nouveau challenge. Il a même évoqué la possibilité de signer au Horoya avec qui des contacts préliminaires seraient noués. Pour Kevin, le plus important aujourd’hui est de rejoindre un projet qui lui ferait prendre du plaisir sur le terrain. « Je suis à la recherche d’un projet sportif intéressant, j’ai déjà bien gagné ma vie Dieu merci. Je ne cherche pas à m’exiler dans les pays du Golfe ou quoi que ce soit. À partir du moment où c’est un projet intéressant et qui me fasse prendre du plaisir, alors pourquoi pas ! Je ne ferme aucune porte, que ce soit Ligue 1, Ligue 2, Angleterre… Je veux kiffer ! » a-t-il fait savoir.

Dernièrement, Kevin a tenté une aventure en Iran. Une expérience dont il ne garde pas de bons souvenirs. Avec le Tractor Sazi, les choses ont mal tourné et les deux parties ont fini devant la FIFA. « Il y avait des rumeurs disant que j’avais une arythmie cardiaque. Ce problème devait m’inciter à arrêter. Mais tout ça est faux ! Enfin, j’ai eu une arythmie au mois de janvier, le mois suivant, je suis rentré en France justement pour réaliser des examens approfondis. Quand je suis revenu ici, je n’avais plus rien. Le docteur m’a dit que c’était sans doute dû au stress lié à ma vie personnelle. J’ai même refait des examens pour être sûr que tout allait bien et que je pouvais continuer ma carrière. Aujourd’hui il n’y a plus aucun problème (…) Oui, j’ai résilié mon contrat avec eux justement parce qu’ils ont fait tourner cette rumeur. Ils m’avaient offert un contrat qu’ils ne pouvaient pas honorer et pour pouvoir résilier mon contrat, ils ont fait circuler cette information. J’ai donc saisi directement la FIFA et fait tous les examens médicaux nécessaires pour prouver ma bonne condition » relate le natif de Fréjus.

Passé par Toulouse, Châteauroux, le Chievo, Genoa, AC Milan, Trabzonspor, Bologne et FC Sion, Kevin a réalisé un parcours honorable pour le footballeur qu’il est. Interrogé au sujet de sa carrière, Constant affirme n’avoir pas de véritables regrets. Son objectif ayant été d’assurer ses arrières financièrement.  Un choix totalement assumé. « Je suis quand même pas mal satisfait de la carrière. Après, concrètement oui, après l’AC Milan, d’autres aspects entraient en compte. Je ne suis pas né avec une cuillère en or dans la bouche. Cela m’a permis de mettre ma famille à l’abri, notamment en Turquie et je ne regrette absolument pas. Je savais que je ne pouvais pas être Ballon d’Or donc au moins je voulais qu’il y ait quelque chose de solide derrière. La notoriété, ce n’était pas ce que je recherchais, je voulais que demain, lorsque je me lève, je me dise que ma famille est à l’abri financièrement et que mes efforts ont payé » a-t-il admis.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire