Pub_guinéegame Pub GuicoPres

Egypte-Guinée : les notes des joueurs guinéens

1

La Guinée a perdu (3-1) contre l’Egypte ce dimanche 16 juin à Alexandrie. Une défaite qui installe le doute dans les têtes et qui met à nu les lacunes du Syli National. Du sélectionneur aux joueurs, des interrogations subsistent à la veille d’une CAN qui démarre dans cinq jours. Découvrez les notes de notre rédaction après cette troisième défaite de la préparation.

Aly Keita 3

De retour dans les cages du Syli National après une absence forcée en raison d’une entorse à la cheville, Aly Keita foulait la pelouse ce dimanche dans la peau du sauveur. Bénéficiant du crédit acquis lors des éliminatoires, le gardien d’Ostersunds voyait son retour sonner comme un ouf de soulagement surtout que son suppléant face au Bénin a été à côté de ses pompes. Malheureusement, la montagne n’aura accouché que d’une souris sur ce match.

Aly Keita a enchaîné mauvaises relances, sorties hasardeuses et mauvaises lectures de trajectoire. Sur le premier but, il est complètement battu par un tir rageur de Mohsen (12’). A la 86e minute, il effectue une sortie inopportune sur Salah qui le tourne en ridicule avant de tirer sur le montant. Omar Gaber rodait dans les parages pour marquer le but du 3-1.

Issiaga Sylla 6

Des satisfactions, il n’y en a presque pas eu côté Syli ce dimanche tellement le contenu était indigeste. Sylla Issiaga fait partie des rares à avoir tirer leur épingle du jeu. A l’image de sa saison et de ses dernières sorties avec le Syli, le toulousain a apporté offensivement et montré une solidité défensive même si avec la rentrée de Salah, il a été un peu bousculé. Cela n’enlève en rien son match plutôt correct.

Ernest Seka 2

La prestation de Seka a été digne d’un sketch. Il a absolument tout raté. Pris de vitesse, le défenseur de Nancy a été tout sauf un obstacle pour ses adversaires. Les attaquants égyptiens lui ont mené la vie dure. Des passes approximatives, des interventions ratées et des remontées de balle inutiles pour au final, perdre le ballon et exposer son équipe à des contres dangereux, Ernest a livré un match très faible. C’est de loin le joueur le plus en dessous dans ce match.

Simon Falette 4

Son association avec Seka dans l’axe ne l’aura sans doute pas aidé. Le joueur de Francfort a eu du mal et rate par exemple sa sortie anticipée sur son adversaire qui glisse le ballon entre ses jambes pour trouver Mohsen. La suite, un ballon en pleine lucarne pour l’ouverture du score. En seconde période, il a montré quelques bonnes choses avec des interceptions et des duels gagnés. Dans un naufrage collectif, Falette a connu une soirée compliquée.

Baissama Sankoh 3

Baissama Sankoh est sorti sur blessure en première période. Avant, il n’a pas brillé sur son couloir. A l’image de son match contre le Bénin, le joueur de Caen a été souvent pris de vitesse dans le dos. Quand il a voulu apporter un plus offensivement, il a enchaîné les déchets techniques. Prestation pauvre.

Amadou Diawara 6,5

Le Napolitain est l’homme du match côté guinéen. Passes courtes, justesse technique, longues ouvertures, Diawara a été le seul dans le milieu de terrain à réussir à casser les lignes égyptiennes. Il a également tenté de repositionner ses coéquipiers qu’il n’a pas cessé de rappeler à l’ordre. Il a pris ses responsabilités et s’est imposé comme un meneur d’hommes. Il s’est logiquement effondré en fin de match.

Mady Camara 4

A l’absence de Naby Kéita, c’est celui dont on attend de la créativité dans l’entrejeu. Jusque-là, le joueur de l’olympiakos a déçu. Doté d’une bonne qualité de frappe, il a manqué ces tentatives ce soir et n’a pas réussi à avoir de l’impact dans le camp adverse et à y porter le danger. Mady s’est souvent contenté des passes latérales et a préféré l’option facile dans ses transmissions. Au vu de l’espoir qu’il a suscité, on est en droit d’en attendre beaucoup mieux.

Ibrahima Traoré 3

Put a essayé une nouvelle formule inspirée par l’apport de Traoré dans le dernier quart d’heure du match contre le Bénin. Comme à la fin du match face aux écureuils, le joueur de Gladbach a démarré dans le rôle de meneur de jeu devant l’Egypte. Paul attendait qu’il serve de liant entre le milieu et l’attaque. Une mission qu’Ibou n’a pas réussi à remplir. Certaines de ses pertes de balle auraient même pu être fatales au syli comme ce fût le cas face à la Gambie. Il sort d’une préparation complètement ratée.

Mohamed Yattara 3

La Guinée boucle trois matchs avec à chaque fois le même problème sur les côtés. Des joueurs de couloir qui n’arrivent pas à prendre le dessus sur leurs adversaires et qui n’apportent aucune profondeur. Yattara a été dans ce registre. Son impact aura été très faible pour inquiéter la défense égyptienne. Idéalement servi par Kamano, le joueur d’Auxerre manquera son face-à-face avec le gardien. Un moment qui aurait pu être un tournant important de la partie. Aucune percussion et du déchet dans le jeu. Il est dans le rang des flops.

François Kamano 3

Face à l’Egypte, Kamano n’a pas réglé la mire. Il a sorti une nouvelle prestation inquiétante. En difficulté dans les uns contre uns, trop de déchets et de mauvais choix dans le dernier geste, François a confondu les pédales. Il n’a pas réussi à faire la différence entre le moment de faire la passe et celui tenter la solution individualiste. Meilleur buteur guinéen en Europe cette année, il finit la préparation avec un zéro pointé.

José Kanté 4

Lui aussi sorti sur blessure, Kanté n’a pas livré un match honorable. Son éternelle combativité a été par moment utile mais l’attaquant de Tarragona a manqué de présence dans la zone dangereuse. Il ne s’est pas procuré d’occasions franches et termine également cette phase de préparation avec aucun but marqué. A sa décharge, il n’a pas été trouvé dans des conditions idéales.

Sory Kaba 6

Son entrée en jeu et son but ont donné de l’espoir aux Guinéens. Opportuniste, Sory Kaba a poursuivi son effort et profité d’une mauvaise passe en arrière pour chiper le ballon et le glisser au fond des buts ((63’). Il aurait pu inscrire un second but s’il n’avait pas raté sa reprise au premier poteau après un excellent centre venu de la gauche.

Dyrestam 4

Lancé à la place de Baissama Sankoh à la suite de la blessure de celui-ci, Mikael a apporté plus de sérénité en défense et a bloqué son couloir. Il a ensuite baissé en régime. Il a du mal à soigner ses centres, un exercice dans lequel il excelle habituellement. Il a apporté sans doute plus de sérénité que Baissama Sankoh.

Paul Put 3

Paul Put a vu sa nouvelle formule échouer. En refusant de sélectionner un troisième joueur de couloir en plus de Kamano et Traoré, le Belge se voit limiter dans ses choix. Si offensivement la Guinée a galéré dans cette préparation, c’est surtout dû à son refus de varier les profils en attaque. Derrière, la formule Seka-Falette n’a pas été gagnante. Le Belge, comme son équipe, ont été très mal inspirés durant ces trois matchs de préparation. En espérant que cela serve de leçon pour la suite…

Non notés : Fodé Koita, Ousmane Sidibé et Ibrahima Cissé

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Un commentaire

  1. Avatar

    Une seule chose que je n’ai pas compris chez le coach c’est la non selection de Lass Bangoura lui o moins il persistera 10 fois et 7 fois o moins il reussira et apportera toujours le danger. Mais bon … ce qui reste claire on a pas de peitite equipe dans cette CAN . 90 -120mn – Penalties… ki konk la gère bien … prendra cette coupe …

Laisser un commentaire