Pub GuicoPres SAM GBM GUINEE GAMES PUB GUINEE360

Jouer en infériorité numérique : Lappé avait tout prévu !

1

La Guinée a éliminé le Rwanda ce dimanche en quart de finale du CHAN 2020 en s’imposant 1-0 grâce à un but de Morlaye Sylla (60′). Au terme de ce match où l’équipe guinéenne a été réduite à dix dès la 15e minute, le sélectionneur Kanfory Lappé Bangoura est revenu sur la rencontre et a révélé comment il avait préparé son équipe à faire face à une situation d’infériorité numérique sur le terrain. C’était lors de son passage en zone mixte. Morceaux choisis.

L’analyse du match

« On a changé́ de stratégie après le rouge. Ceux qui ont suivi notre séance d’entrainement de veille de match, ont vu que j’ai préparé́ une équipe sans un milieu six. C’est comme si je savais que ça allait arriver. J’ai joué́ à dix contre onze. J’ai fait un thème sans Kanté (ndlr, joueur expulsé dans le match) que j’ai mis à côté́ un peu. Et cela s’est répété́ ici dans le match. Non seulement on a changé́ de stratégie, mais on leur a rappelé́ que nous ne devons pas créer du désagréable. Nous devons garder la joie pour la population guinéenne, les supporters qui viennent de partout pour nous supporter et continuer la combativité́. »

Le réajustement tactique

« Sur le plan tactique, j’ai ramené́ Morlaye comme récupérateur parce qu’il a une très bonne technique de balle pour permettre à Sow, Coumbassa et Gnagna de prolonger devant et j’ai laissé Victor comme seul attaquant. Je pense qu’on a pu garder l’équilibre tant sur le plan défensif qu’offensif. »

Le discours après le rouge

« Quand nous avons eu le rouge, j’ai dit aux joueurs que nous devons faire plaisir aux supporters qui mettent leurs propres moyens pour venir nous supporter. J’ai dit aux joueurs, ‘’ne rendons pas notre séjour désagréable’’. Je pense qu’ils ont compris. Je félicite les supporters qui sont venus de partout du Cameroun. Sincèrement ,ils ont été un très bon douzième homme. »

Le Mali, adversaire en demi-finale

« Je pense que c’est un football de voisin. On se respecte et on se connait. Je pense que c’est une équipe très physique. Un très bon mental, c’est la différence. Je crois qu’on va rivaliser sur le plan mental. Sur les autres plans, nous avons beaucoup en commun. »

« Nul n’est prophète chez soi »

« Jouer deux demi-finales, c’est bien mais ça prouve en évidence que quand une équipe a un petit temps de préparation, surtout avec Lappé Bangoura, je pense qu’il peut trouver les résultats. En 2018, soyons clairs, nous ne nous sommes pas préparés. L’équipe n’a pas eu un temps de préparation et j’ai endossé la responsabilité. C’est normal. Aujourd’hui, voilà̀ ! On a eu au moins deux semaines et revoilà l’équipe en demi-finale. Comme nul n’est prophète chez soi… mais la presse internationale parle de l’homme et de son équipe. L’entraineur a pour rôle de faire progresser son équipe et les joueurs. Vous avez vu Alpha Oumar Sow que j’ai pris en deuxième division, qui est venu en première  division et il s’impose à̀ ce niveau de la compétition. Ousmane Camara aussi qui joue son premier match, vous avez vu combien d’occasions il a eu en quelques minutes du match. Je pense qu’on pouvait mettre un plus grand score si on avait été́ très réalistes. »

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Un commentaire

Leave A Reply