Connect with us

Hi, what are you looking for?

A LA UNE

Mohamed Bayo, 9 buts en 19 matchs avec Clermont : « J’ai eu une discussion avec Didier Six »

Après une brillante saison en National avec Dunkerque, le natif de Clermont-Ferrand est de retour dans son club formateur depuis l’été dernier. Cette année, il est bien parti pour faire une saison honorifique avec déjà 9 buts inscrits après 19 journées de championnat de ligue 2 française. Il est le deuxième meilleur buteur derrière Mickaël Le Bihan d’Auxerre qui totalise 14 réalisations. À 22 ans, le franco-guinéen n’a connu la moindre sélection en équipe nationale. Notre rédaction est entrée en contact avec Mohamed Bayo pour évoquer son début de saison et son choix pour mener sa carrière internationale.

Bonjour Mohamed !

Bonjour !

Comment tu vis ce début de saison où tu démarres sur des bases fortes avec Clermont ?

Ça se passe très bien, on essaie de faire notre jeu. Pour l’instant ça se passe très bien.

Rappelons que l’année dernière durant le prêt à Dunkerque, tu as réussi à mettre 15 buts dont 12 en championnat avec un total de 33 matchs…

Oui de ce côté, ça s’est bien passé. On a réussi à finir deuxième en National. Ce qui nous a permis de monter en ligue 2 et moi j’ai marqué 12 buts et 4 passes décisives. Donc, c’est une saison plutôt aboutie pour moi et toute l’équipe.

Quelle est la différence entre ces deux niveaux ?

Il n’y a pas beaucoup de différence parce que les deux clubs ont à peu près le même style de jeu. Je trouve que cette année, on est un peu plus joueur que l’année dernière à Dunkerque.

Comparé à l’année dernière, tu marques plus. Qu’est-ce qui explique ce meilleur rendement ?

Oui je suis bien en avance. Après, j’ai mes coéquipiers qui m’aident aussi et je suis plus réaliste que la saison dernière.

Est-ce qu’on peut dire que Momo vise le titre du meilleur buteur du championnat ?

Pour l’instant, c’est trop tôt pour le dire. Il reste beaucoup de matchs. Moi mon objectif, c’est de mettre beaucoup de buts possibles. Après, on verra bien où ça mène.

Tu es de nationalité française et d’origine guinéenne. As-tu été approché par les deux fédérations ?

Pour l’instant je n’ai été contacté que par une, celle de la Guinée.

La plupart des joueurs binationaux mettent du temps avant de rejoindre la sélection de leur pays d’origine. Ils écoutent leur famille et leur entourage avant de prendre une décision. T’inscris-tu dans la même logique ?

C’est un peu normal de consulter la famille parce ta famille, c’est ton premier pilier. Ils étaient là au début donc c’est normal de demander leur avis et savoir ce qu’ils pensent. S’ils pensent que c’est bon et toi aussi si tu trouves des opportunités… Donc pour moi, c’est normal d’avoir la réflexion avec toute la famille.

Es-tu prêt à porter les couleurs du Syli National ?

Je ne sais pas. Là, c’est ma première année en ligue 2. J’essaye de donner mon maximum et après, je prendrai ma décision.

As-tu des contacts en Guinée ?

J’ai ma famille là-bas et on parle souvent sur les réseaux sociaux, Facebook notamment. Après, ça fait longtemps que je ne suis pas retourné mais j’ai toujours des proches là-bas avec qui je parle.

As-tu échangé avec Didier Six ?

On a déjà eu une discussion et il m’a déjà expliqué comment ça se passait là-bas mais sans plus. On a juste discuté. Il m’a demandé si je suis intéressé.

Quelle a été ta réponse ?

En ce moment, j’ai dit que je n’avais pas encore réfléchi parce c’était la première fois que je l’avais eu au téléphone. Donc je lui ai dit que je ne pouvais pas lui répondre dans l’immédiat.

Est-ce que tu gardes toujours le contact avec l’entraîneur du Syli ?

Oui ! Il m’a souhaité bonne année et il y a toujours un petit contact quand même.

As-tu une idole au sein du Syli ou un ancien qui a bercé ton enfance ?

Il y en avait deux : Pascal Feindouno et Fodé Mansaré. Ce sont les deux qui m’ont plus marqué dans ma jeunesse.

Que penses-tu des performances actuelles de l’équipe nationale guinéenne ?

Ils ont l’air de monter une bonne équipe. Franchement, ça l’air pas mal. Après, il faut voir sur la durée, mais pour l’instant ce qu’ils proposent comme jeu etc… Ils jouent très bien, j’ai regardé des matchs. Les joueurs ont envie de jouer, d’aller devant, de marquer des buts. Donc, c’est intéressant.

Le Syli a du mal à trouver un grand buteur depuis quelques années et Mohamed Bayo est en train d’impressionner dans ce domaine. Cela peut-il accélérer ta prise de décision ?

Je ne sais pas pour l’instant. Seul l’avenir nous le dira. Je n’ai fait qu’une partie de saison. L’année dernière, j’ai fait une bonne saison et s’il y a la confirmation de tout, on verra bien. Mais pour l’instant, je n’ai fait qu’une partie donc il faut que je continue à travailler d’un côté en temps et en heure. Ça se verra si ça sera le bon moment ou pas.

En espérant que ça ne tarde pas…

On verra bien (rire)

Une dernière tentative.  La CAN 2022 estelle un objectif ?

On verra bien ! Comme je vous dis, ça se fera en temps et en heure. Il peut y avoir de l’espoir

Merci Mohamed !

Merci à vous également !

Propos recueillis par Alhassane Djibril SYLLA

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Clermont - Mohamed Bayo : « Didier Six (Guinée) m'a demandé si j'étais intéressé » - MaLigue2

  2. Avatar

    Kaba

    13 janvier 2021 at 0 h 56 min

    On le souhaite cas même bonne chance
    J’ai aimé sa réponse continuer de marquer beaucoup de buts possibles il a l’aire d’un chasseur de but et intelligent dans ces choix il assiste aussi des buts lui et ses coéquipiers se comprennent il apporte un plus et de l’intensité devant avec ces skills son gabarit il met le cuir là où il veut c’est sa un vrai butteur pas de secret. Maintenant reste ‘à savoir si il va jouer pour le sily avec le temps il va décider tout dépendra de lui et nous la balle est encore dans notre camp. Il faut continuer à obtenir des résultats parce que après Mo Bayo, il y a Sory Kaba qui monte aussi et certainement Bayo à l’aire d’un futur crack il impressionne déjà en ligue 2 … il va falloir lui montrer l’agenda de la Fede et l’approché comme Moriba du barça qui est né en Guinée et a déjà décidé pour la Guinée malgré la courtoisie de l’Espagne et mon souhait est de voir ces jeunes jouer avec les Naby Keita, Mady Camara, Diawara voir 10 ans ensemble imaginez. Au milieu on est fait avec ces 3 joueurs un bon système de jeux défensive équilibre et offensive avec sory kaba qui se transforme en un attaquant de profile Simon qui est en baisse de régime mais qui reste un leader on lui souhaite que le meilleur, flo pogba qui peut encore gérer 5 ans avec une bonne hygiène et surtout l’envie de soulever une coupe avec la Guinée sera un rêve réalisé
    Saidou Sow et autres bref … Bayo serait un bon coup si il vient avec Simanka à la CAN 2022 Au Cameroun ou plus tard en Côte d’Ivoire.
    Bonne chance à vous

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COMMUNIQUEZ SUR FOOT 224

Classement Ligue 1

PosClubJPts
11731
21728
31628
41726
51726

SODISHOP GUINÉE

Consultez nos archives

Vous pouvez lire aussi ...

A LA UNE

Bonne nouvelle pour les fans du football guinéen. Le stade Général Lansana Conté fait partie des sites retenus par la Confédération Africaine de Football...

A LA UNE

Après des longues semaines de bataille acharnée en vue du prochain congrès électif de la Féguifoot, la corde vient finalement de se dénouer. Avec...

A LA UNE

Coup de théâtre ! Mamadou Antonio Souaré, candidat à sa propre succession pour la présidence de la Fédération Guinéenne de Football (FGF) n’est plus...

A LA UNE

Le 14 mai 2021 les membres statutaires de la Fédération Guinéenne de Football ont rendez-vous pour la tenue du prochain congrès électif de l’institution.