Pub GuicoPres SAM GBM SODISHOP GUINEE

Syli National : Kamano révèle sa bagarre avec Falette et pointe du doigt Traoré

3

Une scène assez surréaliste s’est déroulée lors du stage de la Guinée à Marrakech avant d’aller à la CAN 2019. Kamano, invité de notre Facebook Live, est revenu sur ce feuilleton funeste en indexant Traoré.

Qui l’eut cru ? Et si le Syli National avait déjà creusé sa propre tombe avant de s’envoler pour l’Égypte et la CAN ? Après le scandale financier, de corruption et de racket, place désormais aux révélations liées au problème d’égo et la tension qui a prévalu au sein de la sélection guinéenne.

Après s’être fait surprendre par le Madagascar (2-2), la Guinée a perdu (1-0) face au Nigéria avant de battre (2-0) le Burundi. En huitième de finale, la Guinée a été sévèrement corrigée (3-0) par le futur champion, l’Algérie. Cette triste prestation du Syli a été précédée d’une crise interne qui a été jusque-là tue… avant que François ne décide d’y mettre un terme.

Auteur d’une CAN transparente, le Bordelais est revenu de long en large sur les raisons de ce passage manqué. L’une d’entre elles, est sa bagarre avec Simon Falette. Pour la première fois, Kamano a accepté de se confier et de déballer sa version des faits. Et ce, sans ambages.

« J’ai demandé au coach de rentrer chez moi »

Lors du stage de Marrakech, tout est parti d’une brouille lors d’une séance d’entraînement. « Je ne me suis pas battu avec lui (Ndlr, Simon Falette). Justement, il m’a trouvé dans la chambre pour m’agresser. Pour ne pas faire des trucs qui vont nuire au groupe, j’ai demandé au coach de rentrer chez moi parce qu’en voulant réagir, je pense que ça allait faire du bruit et ça allait vraiment impacter l’équipe. J’ai essayé de gérer et après il y avait Amadou Diaby qui était là, il a essayé de calmer le jeu. Donc, je pense qu’il a été l’une des personnes qui m’a vraiment calmé ce jour. Donc j’ai mis la balle à terre, je continue. Pour être vrai, réellement ça m’a affecté je pense. Simon est venu me voir dans ma chambre pour dire vraiment qu’il était désolé. Il s’est excusé. Après moi je l’ai compris. Même moi j’étais surpris de sa réaction. La discussion elle a eu lieu à l’entraînement. On ne s’est pas compris parce qu’on avait trop discuté pour aller à l’entraînement. Moi j’ai dit ‘’Moi je m’entraîne. Celui qui ne veut pas s’entraîner, il reste à l’hôtel ’’. On devrait commencer les entraînements à 9h. Finalement, on a commencé à 11h 30. Donc tout cela ça m’énervait. On a commencé à courir. Nous on était devant. Il demande à resserrer les rangs. Je l’ai dit mais ‘’Vous avancez comme ça, on court ensemble’’. Donc cela l’a énervé » a entamé Kamano.

La dispute s’est prolongée à l’hôtel. Là, elle a complètement dégénérée comme le révèle l’attaquant du Syli National. « Mais je pense qu’il y a eu des gens qui l’ont monté la tête parce qu’il était avec les Traoré (Ndlr, Ibrahima). Aujourd’hui, je cite son nom. Mais je pense qu’il n’a pas été responsable par rapport à ça. Après sur toute la CAN, il a été irréprochable je pense. Mais sur la partie, je pense qu’il a joué un sale rôle dans cette bagarre. Parce qu’ils étaient ensemble. Lui, Baïss, Simon, Fodé Koïta, ils étaient tous ensemble derrière dans le bus. Donc, moi je suis rentré. J’étais avec Mady et Diawara (Ndlr, Amadou) dans le couloir. Ce qui s’était passé sur le terrain, on a laissé cela parce qu’on s’était entraîné et tout s’est bien passé. J’étais calé. J’attendais le petit Fodé pour qu’il ramène la clé. Le même groupe composé de Traoré, Simon… est passé devant moi. Ils sont passés et ils ont fait semblant d’aller dans la salle des équipements. Donc dès que le petit a ramené la clé, eux ils n’étaient pas là. Moi j’étais avec le petit Fodé. Donc ils sont venus et ils ont fait semblant de passer. Moi j’ai ouvert la porte. Je suis rentré dans la chambre. Le temps que la porte ne se referme derrière moi, il est rentré, il a claqué la porte derrière nous et il a commencé à dire ‘’Ouais, T’a dit quoi ? ’’ Après il s’est jeté sur moi. Moi je me suis dit : ‘’ Qu’est-ce que tu racontes ? Pourquoi tu es dans ma chambre ? ‘’ Il s’est jeté sur moi. On a commencé à se battre et tout. Après ils ont ouvert la porte. C’est un peu ça la situation ».

Traoré pas épargné

Au centre de ce conflit se retrouve Ibrahima Traoré. Selon Kamano, le joueur de Gladbach a joué un mauvais rôle dans cette affaire et n’a pas assumé son statut de capitaine. Il lui en veut clairement. « Je pense que oui (je lui en veux) parce qu’il savait peut-être que Simon avait préparé quelque chose contre moi. En tant que capitaine, il pouvait dire ‘’François il y a ceci, il y a cela’’. Mais ils sont venus ensemble après ils ont fait semblants, ça se voyait. Moi j’étais un peu nerveux. Après, tous les autres étaient fâchés par rapport à cette situation. Après le soir il s’est excusé. Donc j’ai laissé passer les choses ».

« Il n’y a pas de prise de conscience »

Le principal regret de Kamano aujourd’hui est l’absence d’une analyse profonde de l’échec de la Guinée à la CAN 2019. D’ailleurs, il insiste sur le fait que les problèmes existent toujours. « Le problème chez nous c’est ce genre de situation. Après la CAN, il n’y a pas de prise conscience. Se retrouver vraiment pour tirer les leçons. Aujourd’hui, on est reparti sur un autre projet pour vraiment se qualifier à la CAN ou à la coupe du monde. Mais les vrais problèmes ils sont toujours là. Ils ne sont pas loin » avoue-t-il.

Après la CAN 2015 où Mohamed Yattara et Kevin Constant ont failli en venir aux mains, voici cette fois une bagarre qui vient révéler les tensions et différences qui existent au sein de la sélection guinéenne. Didier Six et son staff sont clairement fixés sur l’un des chantiers prioritaires.

Voici l’intégralité de l’émission spéciale François Kamano 

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

3 commentaires

  1. Avatar
    Alpha Houdy Diallo on

    Quelle est ta part de responsabilité dans ce passage à vide du syli national et ne faut pas juste situer la responsabilité des autres en oubliant les tiennes…? C’est aussi un leader…

  2. Avatar
    Alpha Houdy Diallo on

    Si tu prétends connaître les sources des problèmes au sein de notre équipe, quelles sont les dispositions que tu as eu à entreprendre comme leader de cette équipe pour éradiquer ce fléau et avoir un groupe solide…?

  3. Pingback: Syli National : Kamano révèle sa bagarre avec Falette et pointe du doigt Traoré - Info foot a la munite

Laisser un commentaire