Pub GuicoPres SAM GBM GUINEE GAMES PUB GUINEE360

Ghana : Naby Kéita renaît à l’Asante Kotoko

2

Le destin peut parfois surprendre. Pour l’attaquant guinéen, la surprise aura été agréable. Au Ghana depuis un peu plus d’une année, Naby Laye est parvenu à donner un second souffle à sa carrière. Il fait le bonheur de l’Asante Kotoko.

Si vous êtes un fan de la ligue 1 guinéenne, ce nom vous évoque forcément des souvenirs. Au début de cette décennie, le championnat guinéen révélait une jeune pépite dont la carrière était taillée sur le modèle des plus grands. C’est du moins, l’espoir nourri.

Au FC Séquence, un jeune attaquant du nom de Naby Laye Kéita illumine les regards et fait vibrer les supporters d’un club avec qui il remporte trois coupes nationales. Très à l’aise balle au pied avec un sens du but aussi bon que celui des tueurs les plus cyniques dans une surface, il porte le surnom d’un certain Mario Balotelli. Sur un chemin qui semble tout tracé et qui mène vers les sommets, Naby rejoint par la suite le Horoya AC avec pour objectif de franchir un cap. Malheureusement, il va vite déchanter. En septembre 2013, alors qu’il n’a que 19 ans, Kéita est victime d’une vilaine blessure au genou. Il manquera la finale de la coupe nationale que le Horoya remporte devant le CIK.

Cette blessure au genou anéantit la carrière du joueur. Il subit une opération au Maroc mais peine à guérir. Son avenir étant désormais incertain, il déprime et n’hésite pas à demander le soutien moral des supporters via un post sur Facebook, se doutant que la vie a décidé de le dévorer. Au Horoya, l’impatience gagne les esprits et le jeune qui n’arrive plus à se relever, se voit libérer. Naby Laye disparaît ainsi totalement des radars.

Après des années dans l’ombre, Kéita refuse de sombrer. Il reçoit donc un clin d’œil du destin. En octobre 2018, il rebondit au Ghana et pas avec n’importe quelle équipe. L’Asante Kotoko, club mythique au pays d’Abedi Pelé, l’accueille et lui donne une chance de relancer sa carrière. Une opportunité saisie par le joueur de 25 ans.

Cette saison, Naby Laye et son club ont disputé la ligue des champions. Ils ont été éliminés au deuxième tour par l’Etoile du Sahel avant d’être reversés directement en coupe de la CAF au stade des barrages. Opposés à San Pedro, les Ghanéens s’étaient imposés 1-0 à l’aller grâce à un pénalty tardif transformé par le Guinéen (95’). Ils perdront malheureusement (2-0) la manche retour et seront éjectés de la compétition.

Le dimanche dernier, Kéita a été le héros d’une victoire prestigieuse et importante. Opposé à Hearts Of Oak, l’éternel rival, Asante Kotoko a raflé le trophée de la coupe du président de la République. Laissé sur le banc au coup d’envoi, le buteur guinéen entre en jeu à la 58e minute au moment où les deux équipes sont à égalité (1-1). Il n’aura besoin que de six minutes pour faire basculer la partie. De la tête, il place un ballon imparable et offre la coupe aux siens (64’). Kotoko l’emporte 2-1. Un exploit qui vient confirmer la renaissance d’un chasseur de buts.

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.

2 commentaires

  1. Pingback: Ghana : Naby Kéita renaît à l’Asante Kotoko - Info foot a la munite

  2. Pingback: Ghana : Naby Kéita renaît à l’Asante Kotoko - World 24 News

Laisser un commentaire