Pub GuicoPres SAM GBM GUINEE GAMES PUB GUINEE360

Amadou Diawara: un talent qui opère de nouveau

1

L’international guinéen revit et surtout rejoue au foot de manière régulière.  De retour au premier plan après une dernière année trouble à Naples, l’ancien joueur du FC Séquence enchaîne les matchs et respire la grande forme. A la Roma, il est devenu immuable dans l’entrejeu.

Très tôt, alors qu’il n’avait que 18 ans, la Serie A découvre un jeune joueur venu tout droit de la Serie C, troisième niveau dans le football italien. Très rapidement, l’Italie s’émeut pour un gamin qui impressionne par sa maturité et sa justesse dans le jeu. Diawara s’affirme sous les couleurs de Bologne et tape dans l’œil des plus gros du championnat. La Juve et bien d’autres écuries se renseignent mais c’est finalement à Naples qu’il signe en 2016 contre un montant de 15 millions d’euros.

Arrivé dans une équipe de Napoli où les places sont chères, Diawara ronge son frein pendant des semaines avant d’être lancé dans le bain. Le mariage semble parfait. Amadou découvre la ligue des champions et marque même contre Manchester City. Malgré la grande concurrence avec Allan et Jorginho, il gratte du temps de jeu et incarne le futur du club. Mais très vite, les choses tournent mal. Avec l’arrivée de Carlo Ancelotti, son temps de jeu se réduit et sa relation avec le mythique entraîneur italien se dégrade. Il est coupé dans son élan et passe une bonne partie de la saison 2018-2019 sur le banc.

As Roma 11/08/2019 – amichevole / Roma-Real Madrid / foto Antonello Sammarco/Image Sport
nella foto: Amadou Diawara

Amadou Diawara traverse un moment de turbulence et ne jouera que 13 matchs de Serie A sous le management de Carlo. Son total le plus faible depuis qu’il joue au haut niveau. Un départ devient inévitable et la rupture se passe dans un climat délétère. A ce moment, plusieurs observateurs présentent le Guinéen comme un flop mais un club en Italie pense le contraire et il se nomme l’AS Roma. 21 millions, c’est la somme que les giallorossi mettent sur la table pour le signer alors qu’il disputait la coupe d’Afrique des nations 2019 avec la Guinée.

Le challenge est grand et le pari apparaît comme une obligation pour démentir les pronostics. Il doit le gagner pour refroidir les sceptiques. A la Roma, Diawara rencontre un homme qui lui voue une confiance nette. Paulo Fonseca est prêt à le relancer et le médian guinéen écourte ses vacances pour participer à la pré-saison. Ses débuts sont difficiles. Il manque de rythme et se montre timide mais ce problème, il le règlera vite. Sur le banc au départ, le natif de Conakry profite des blessures de Pastore et Cristante pour prendre place au milieu. Depuis, il n’en ressort pas. Et ce, malgré une grosse blessure contre Cagliari et une opération au ménisque qui l’a écarté des terrains pendant un mois.

Amadou Diawara sort sur blessure face à Cagliari le 6 octobre 2019

A la Roma aujourd’hui, Amadou Diawara brille de nouveau et les chiffres parlent pour lui. Face à l’Inter par exemple, il affiche un taux de réussite de 86% au niveau des passes. Il gagne 100% de ses duels aériens et ses tacles. Il intercepte six ballons et réussit six des neuf longs ballons qu’il a transmis. Le Guinéen enchaîne match après match et a déjà 13 apparitions toutes compétitions confondues avec Rome. En coupe d’Europe, son apport a été déterminant dans la qualification des romains pour les 16es de finale. « Plus je joue de matchs, mieux j’aurai de la confiance dans mon rôle. C’est important de jouer plusieurs matchs consécutifs et d’avoir de la confiance sur le ballon » admet-il.

Dans l’ombre de cette renaissance, se cache un seul homme. « L’entraîneur est en train de m’apprendre plusieurs choses. Je comprends ce qu’il veut de moi. Je suis très content de ce que nous sommes en train de réaliser » confesse le joueur du Syli National à Sky Italia.

A 22 ans, Amadou Diawara est de retour et Naples peut se ronger les ongles !

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.

Un commentaire

  1. Pingback: Amadou Diawara: un talent qui opère de nouveau - World 24 News

Laisser un commentaire