Pub GuicoPres SODISHOP GUINEE

Didier Six : « Garder notre discipline et notre fond de jeu »

0

Trois jours après avoir contraint le Mali au nul (2-2) à Bamako, la Guinée retrouve la Namibie à domicile. Une rencontre que Didier Six compte aborder avec une approche bien différente.

Le point ramené du Mali est une très belle opération réalisée par le Syli National. En dépit de ce bon résultat, Six n’a pas été épargné par les critiques au sujet de son choix tactique qui a obligé son équipe à défendre durant 45 minutes. Son schéma à cinq défenseurs a été pointé du doigt dans un pays où le 4-3-3 et le goût prononcé pour le beau jeu sont fortement ancrés. Et ce, à tous les niveaux de l’étage.

Face à la Namibie ce dimanche, le contexte et la configuration seront différents. La Guinée devra jouer face à une équipe qui procèdera sans doute par contre. Cela ne représente pas un souci majeur pour Didier qui insiste sur la capacité d’adaptation de ses joueurs. « Il est clair que quand on joue à l’extérieur et quand on joue à la maison, on joue différemment. La situation aujourd’hui, elle a changé par rapport à avant le Mali et cette situation, on est en train de l’étudier avec mon staff parce que j’estime que la décision doit être collective. Un match, ça dure 90 minutes. Quand on joue à l’extérieur pour aller chercher des points, on gère ce match durant les 90, 95 minutes. Durant ces 90-95 minutes, on peut changer deux, trois fois de système de jeu par rapport à aller chercher un résultat, revenir sur un résultat ou avoir le résultat. Ça fait partie du métier d’entraîneur. Je pense sincèrement que savoir adapter ses joueurs justement à remettre la machine de suite en route au quart de tour quand on leur demande de passer d’un système à un autre, c’est la performance au niveau international. Si le joueur n’y arrive pas, c’est que moi, je me suis trompé sur le joueur par rapport à son niveau international. Je pense que je ne me suis pas trompé sur les joueurs et le groupe que nous avons » a-t-il expliqué en conférence de presse ce samedi.

Au retour de Bamako, un groupe important de supporters était présent à l’aéroport pour accueillir l’équipe. Un accueil qui témoigne de l’engouement qu’il y a autour du match face à la Namibie. Pour Didier Six, il est essentiel pour ses joueurs de rester concentrer et d’éviter de tomber dans le piège de l’euphorie. « Après le match que nous avons eu au Mali, le point ramené, on savait très bien qu’avant le Mali, peut-être le plus important était ce match de demain (dimanche, ndlr) parce que c’est une équipe qui est normalement après nous au classement FIFA. Mais, cette Namibie, elle a aussi des qualités un peu comme les Comores. Et les Comores sont allés gagner au Togo. Donc, le rôle de l’entraîneur, c’est de motiver ses joueurs, d’avoir la restriction de ne rien laisser passer pour justement se concentrer. Les joueurs sont revenus sur Conakry et vous savez très bien que quand on revient sur Conakry, il y a une euphorie qui s’emballe. Il faut la maîtriser, à l’hôtel. C’est maitriser aussi les joueurs, qu’ils ne s’enflamment pas parce qu’on aura un stade qui sera bien rempli. Il faut garder notre discipline et notre fond de jeu qui s’installe petit à petit ». Le match permettra de vérifier s’il a réussi sa mission.

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.

Laisser un commentaire