Pub GuicoPres SODISHOP GUINEE

Mohamed Yattara : « Il ne faut pas parler, il faut passer aux actes »

0

Présent avec le Syli à Bamako alors qu’il était incertain, l’attaquant d’Auxerre rassure sur son état de santé. Elo se dit prêt de même que toute l’équipe qui selon lui, devra s’exprimer sur le rectangle vert.

Mohamed Yattara a raté le dernier match de l’AJA en championnat avant la trêve internationale. La faute à une gêne musculaire. Son club s’’est empressé de souligner qu’il n’y avait rien de bien grave. Le joueur a donc répondu à la convocation de Didier Six.

Après s’être normalement entraîné avec le groupe Syli, l’attaquant bourguignon tient un discours rassurant, « C’est une blessure musculaire. Même si parfois tu te sens bien, il y a toujours de l’appréhension pendant au moins une semaine. On sait aussi que l’appréhension va passer au fur et à mesure. Pour l’instant, je me sens bien physiquement ».

Le Mali et la Guinée ont rendez-vous ce jeudi soir au stade du 26 mars de Bamako. Les deux équipes se sont affrontées pour la dernière fois en 2015 lors de la CAN en Guinée-Équatoriale pour un résultat nul. Ce jour, Mohamed Yattara était présent sur le terrain. Il est l’un des rares survivants de cette rencontre.

Ce jeudi, c’est un autre contexte avec de nouveaux joueurs. Elo croit aux capacités de ses coéquipiers même s’il respecte l’adversaire, « C’est un adversaire direct, c’est un pays voisin. C’est plus qu’un match, c’est un derby. Cela fait longtemps qu’on ne les a pas affrontés, depuis la CAN 2015. Là, on a l’opportunité de les affronter et aussi on a l’avantage que le match aller soit chez eux. Si on s’en sort avec les trois points, ça serait la cerise sur le gâteau. Maintenant, il ne faut pas parler, il faut passer aux actes. Ils ont une équipe assez talentueuse comme je l’ai toujours dit mais nous aussi on a des armes à faire valoir. Donc, il faudra s’appuyer là-dessus et jouer notre jeu comme on l’a toujours fait ».

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.

Laisser un commentaire