Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

Didier Six : la Guinée perpétue sa tradition des entraîneurs français

0

La Guinée est friande du savoir-faire français. L’histoire prouve que les entraîneurs de l’hexagone sont les plus convoités par le Syli National. Didier Six s’inscrit dans cette lignée.

C’est fait, Six est le nouvel entraîneur de la sélection guinéenne. Le Français a été nommé ce vendredi et va parapher dans les prochains jours un contrat de trois années. Il aura pour mission de qualifier la Guinée à la CAN 2021 et à la coupe du monde 2022.

Didier a été préféré à François Zahoui, Raoul Savoy, Daniel Breard et Kanfory Lappé Bangoura, tous retenus dans une shortlist de 17 candidats. Il faut préciser que les douze autres ne se sont pas rendus à Conakry. En faisant le choix de recruter Didier Six, la Guinée a perpétué sa tradition des entraîneurs français. L’ancien sélectionneur du Togo est en effet le neuvième français à entraîner le Syli National. Qui sont donc les huit autres ?

Serge Devèze (19921993)

C’est le premier français à diriger le Syli. Nommé entraîneur du Horoya en 1991, Devèze offre le titre de champion de Guinée au club de Matam et se voit confié la sélection guinéenne qu’il qualifiera à la CAN 1994. Il s’en ira ensuite au stade d’Abidjan.

Henri Stambouli (1998-1999)

Son passage aura été très bref. Il n’est resté sélectionneur du Syli que d’août 1998 à juillet 1999.

Bruno Metsu (2000)

Encore plus court, son séjour en Guinée n’a même duré une année. Il s’est engagé la même année avec le Sénégal.

Bernard Simondi (2000-2001)

Il prend les commandes de l’équipe de Guinée en 2001 et a pour mission de la qualifier à la CAN 2002 au Mali. Alors que le Syli est bien lancé avec deux victoires contre le Burkina et le Zimbabwe, la FIFA exclut la Guinée de toutes les compétitions pour ingérence politique. Il rejoindra par la suite le Bénin.

Michel Dussuyer (2002-2004) et (2010-2015)

Il est celui qui a eu le plus long vécu avec la Guinée et donc celui dont les résultats sont les meilleurs. Cet ancien gardien de but de l’AS Cannes a pris dans un premier temps les rênes du Syli en 2002. Il ramène la Guinée à la CAN en 2004 après deux éditions manquées et qualifie l’équipe en quart de final pour la première fois depuis 1976. Parti en 2004, il reviendra en 2010 pour disputer deux nouvelles coupes d’Afrique (2012 et 2015) avant d’être débarqué en 2015 suite à l’élimination en quart de final.

Patrice Neveu (2004-2006)

A la suite du départ de Dussuyer, Neveu est engagé. Il réussira le même parcours que son prédécesseur en échouant en quart de final de la CAN 2006 avec la génération dorée des Feindouno, Mansaré, Pablo Thiam et Ismael Bangoura. Avec lui, la Guinée obtient son meilleur classement FIFA en se positionnant 23e nation de foot au monde.

Robert Nouzaret (2006-2009)

Neveu remercié, c’est Nouzaret qui est recruté. Il connaîtra également une CAN avec le même résultat : quart de final de la CAN 2008. Sous sa direction, la Guinée essuie sa plus lourde défaite en phase finale de coupe d’Afrique en perdant 5-0 face à la Côte d’Ivoire lors d’un quart de final.

Luis Fernandez (2015-2016)

C’est le dernier français à avoir dirigé la Guinée avant Didier Six. Engagé alors qu’il gardait ses fonctions d’animateur radio à RMC, Fernandez n’a jamais fait l’unanimité. Il échouera d’ailleurs lors des éliminatoires de la CAN 2017 où la Guinée a été incapable de se sortir d’un groupe pourtant à portée de main. La défaite contre Eswatini restera l’une des pages les plus sombres de l’histoire du Syli National.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire