Pub GuicoPres SODISHOP GUINEE

Bordeaux : Kamano ne partira pas

0

Fin du feuilleton François Kamano. L’international guinéen ne bougera pas cet été. L’attaquant du syli national va poursuivre son aventure chez les Girondins de Bordeaux.

Le mercato prend fin ce lundi à minuit. Les dossiers chauds de ce mercato prennent fin en ce début de semaine. C’est le cas du feuilleton François Kamano.

Depuis l’hiver dernier, l’ancien joueur du championnat guinéen est ouvert à un départ. Pisté par l’AS Monaco qui avait tenté de le signer, Kamano n’était finalement pas parti. Après la CAN 2019, compétition dans laquelle il n’a inscrit qu’un seul but, le joueur de 23 ans était de plus en plus proche d’un départ.

Durant ce mercato d’été, la direction des girondins a trouvé dans un premier temps un accord avec la Sampdoria avant de négocier avec le Torino. Finalement ni la Samp encore moins le Torino ne vont s’attacher les services de l’ancien du Satellite FC.

Si avec la Samp, les représentants du joueur n’ont pas trouvé un accord sur le volet financier, un accord a été par contre obtenu avec le Torino. Malheureusement, le club de la Série A s’est rétracté au dernier moment. Ce qui oblige Kamano de poursuivre son aventure en ligue 1 française.

Selon nos informations, le Torino ne faisait pas de Kamano une priorité. L’autre club de Turin négociait au même moment avec Verdi de Naples. Le Guinéen était donc un second choix.

Kamano a passé une période difficile lors des derniers mois. Après une seconde moitié de saison ratée à Bordeaux et une CAN qu’il a traversée tel un fantôme, l’ancien du Satellite FC qui est fixé sur sort doit désormais se concentrer sur ses matchs à Bordeaux. Au moins, jusqu’au mois de janvier prochain.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire