Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

Menaces de grève des joueurs, rackets, ingérence dans les compos… : Paul Put revient à la charge et répond à Traoré

0

Le feuilleton Syli est visiblement loin d’avoir livré ses secrets. Les révélations fusent de partout et les langues se délient jour après jour. Après la sortie médiatique de Traoré, Paul Put s’est fendu d’un nouveau communiqué transmis à notre rédaction. Le Belge détaille sa version des faits et aborde plusieurs autres sujets. 

Cela s’apparente désormais à une télé-réalité. A chaque jour son lot de révélations. Alors que son avenir est plus qu’incertain à la tête de la sélection guinéenne, Paul Put a rejeté en bloc les accusations de Traoré Ibrahima qui a confié ce lundi matin que le Belge rackettait des membres de son staff technique. Paul Put a aussi pris la peine d’aborder l’épineuse question de primes et les menaces de grève des joueurs du Syli National. Il affirme également que Traoré et des membres de la Féguifoot ont voulu faire de l’ingérence dans ses choix tactiques et compositions d’équipes.

Sur les primes

« Lorsque, nous sommes arrivés à Marrakech, les joueurs et le 1er vice-président Amadou Diaby ont ténu une réunion à laquelle je n’étais pas convié. Lors de cette réunion, ils sont tombés d’accord pour réclamer une prime de 30.000 dollars pour prime de qualification 1/8 Final + 3.500 $ pour un match gagné et 2.500 pour un match nul. Ce qui explique les 37.500 dollars réclamés.

Une fois en Egypte, et sachant que cette prime convenue n’a pas été payée, certains joueurs ont commencé à réclamer le payement immédiat de ce qui est convenu. Certains ont menacés de ne pas s’entrainer ni jouer.

Il y’ a eu une réunion avec le Président SOAURE et Diaby avec les joueurs en m’a présence.

Le président SOUARE, a dit que comme le GOUVERNEMENT paye pour 40 personnes, il va réclamer un montant global pour 40 personnes, donner les 37.500 des joueurs, et partager le reste avec le staff. Les joueurs étaient opposés, certains étaient plus concentrés sur le Foot et d’autres très exigeant pour le paiement des primes. Cela à créer de la division entre les joueurs.

Après 3h de réunion sans solution, j’ai proposé qu’on s’arrête là et qu’on aille manger car nous avons un planning d’entrainement à respecter.

Lorsque je suis sortie de cette réunion, j’ai vu un appel en absence du ministre des sports. J’ai alors tenté de le rappeler sans succès.

Il m’a ensuite envoyé un message, pour me demander qu’est-ce qui se passe ? Qu’il aurait entendu qu’il y aurait un problème avec les joueurs. J’ai confirmé cela.

Il m’a alors demandé selon vous quelle est la solution? Je lui ai alors suggéré de payer, 30000 dollars pour les joueurs et 20.000 pour le staff si on se qualifier pour le 1/8 Final. Donc au lieu de 37.500 par joueur, j’ai proposé 30.000 dollars au ministre et c’est ce qu’il a fait »

Le nombre de personnes dans le staff technique 

« D’abord sur les 17 personnes soulignées, je n’ai amené que 7 belges. Parmi eux, il y a certains avec qui j’ai déjà travaillé dans d’autres pays. Les 10 autres personnes sont des propositions du président Antonio et le 1er vice-président Amadou DIABY. Il y’a des guinéens, Kaba Diawara, Ousmane Decazy, mon 1er adjoint Koly Koivogui, J. Paul Camara, et un docteur Français + Ostéopathe Français proposé par le 1er Vice-président Amadou DIABY »

Tentative d’ingérence dans les compositions d’équipe

« Pendant la CAN en Egypte, avant le match contre le Burundi, le capitaine Ibrahima TRAORE dit Ibou est venu me voir avec le président SOUARE et trois autres joueurs pour me demander de faire jouer un tel ou un tel à tel ou tel poste. J’ai catégoriquement refusé. Dans tous les pays où j’ai travaillé personne n’a réussi à m’imposer ce genre de chose. Heureusement que j’ai refusé et nous avons gagné le match contre le Burundi. Je l’ai expliqué dans le rapport que j’ai remis au président de la Fédération »

Paul Put met au défi Traoré

« Lorsque le président Antonio a organisé une réunion avec son bureau exécutif en Egypte avant sa conférence de presse pour dire qu’il avait la preuve des rumeurs, j’ai répondu que moi-même je viens d’apprendre ces rumeurs et que je ne savais pas qu’il y avait une convention entre les physiothérapeutes et leur employeur TOM GEERINCK. Je l’ai expliqué dans mon rapport. S’il ya eu paiement entre le physio et TOM, je ne suis pas au courant, et personne ne m’a remis un centime.

Tom est l’employeur de 3 Belges. Ils ont une convention entre eux en Belgique et je ne suis pas au courant.

Par ailleurs, il dit que ce monsieur a reçu 20.000 dollars en Belgique et qu’il a la preuve. Donc est ce qu’il peut présenter cette preuve que j’ai pris de l’argent ou envoyé de l’argent ? »

Voici le communiqué intégral

COMMUNIQUE DE PRESSE SUITE INTERVIEW DE TRAORE

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire