Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

Algérie-Guinée : les notes !

2

La Guinée est éliminée de la coupe d’Afrique des nations. Battu (3-0) par l’Algérie, le Syli National a montré une figure pâle et a quitté la compétition par la petite porte. Voici les notes de la rédaction.

Ibrahima Koné 4

Le gardien du Syli National a été abandonné par sa défense dans ce match. Une sortie manquée sur corner (21’), il a repoussé ce qu’il a pu à l’image de la reprise de volée algérienne de Benlamri (22’). Il finit la rencontre avec trois buts concédés.

Issiaga Sylla 5

Issiaga Sylla a mis de l’envie et du cœur dans son couloir malgré qu’il avait un sacré client en face. Riyad Mahrez en l’occurrence. Le toulousain a souvent combiné avec Mohamed Yattara pour trouver le décalage mais très souvent, ses centres étaient soit mal ajustés, soit sans preneur dans la surface. Il se fait éliminer facilement, d’un contrôle, par Mahrez sur le but du 2-0.

Ernest Seka 3

Il illustre tout ce qu’il y a pu avoir de mauvais dans la défense guinéenne. Avant la pause, il enchaîne coup pour coup deux grosses pertes de balle dangereuses. D’abord, une passe manquée plein axe mais heureusement, Bounnedjah marche sur le ballon (40’). Ensuite, une nouvelle perte de balle qui finit dans les pieds de Belaili qui manque son lobe (42’). S’il a gagné quelques duels, Seka n’a pas été brillant dans l’ensemble de son match. Sur le but du 3-0, il manque complètement son retour.

Simon Falette 5

C’est devenu le patron de la défense guinéenne. Son association avec Seka a été pénalisante mais le joueur de Francfort a été le plus souvent souverain dans ses interventions. Comme à son habitude, il a été dur sur l’homme et a su jouer juste lorsqu’il fallait ressortir le ballon. Sa constance durant toute la CAN restera l’un des rares points positifs côté Syli.

Mikael Dyrestam 3

Défensivement fébrile et offensivement faible, Dyrestam a sorti une piètre prestation face à l’Algérie. Tout le temps pris de vitesse, il s’est fait prendre dans le dos et était en retard sur quasi chaque intervention. Les actions les plus dangereuses de l’Algérie sont venues de son côté à l’image de l’ouverture du score de Belaili.

Ibrahima Cissé 3

Le milieu de terrain de Fulham a connu une baisse de régime au fur et à mesure dans cette CAN. Après deux gros matchs face au Madagascar et au Nigeria, Cissé a été moyen contre le Burundi. Face à l’Algérie, il est passé à côté de son match. Il a perdu des ballons dans des zones dangereuses et a fait des mauvais choix sur des phases offensives. Il sera logiquement remplacé (67’).

Mady Camara 3

Une grosse frappe détournée difficilement par le gardien algérien en corner (55’), c’est pratiquement le véritable point positif à mettre à l’actif de Mady. Son jeu latéral et son obstination à tourner en rond ont facilité le match aux Algériens au milieu de terrain. De retour dans le onze de départ de Paul Put, le joueur de l’Olympiakos n’a pas marqué les esprits.

Amadou Diawara 4 

Le Romain a couru, récupéré des ballons et assuré la couverture sur nombre d’actions dangereuses mais son impact aura été bien moindre. Dans un milieu à trois qui a eu du mal à fonctionner, Diawara n’a pas su tirer ses coéquipiers vers le haut comme il l’a fait lors des précédentes rencontres.

Mohamed Yattara 5,5 

Le joueur de l’AJ Auxerre a été le plus en vue en attaque. En première période, il a gagné presque tous ses duels. Ses prises de balle et ses orientations ont failli déséquilibré le bloc algérien mais avec de grands espaces entre les joueurs guinéens, il en fallait plus pour faire la différence. Yattara a tenté et apporté du mieux qu’il pouvait. Un des rares à s’être battu dignement.

Ibrahima Traoré 4

De l’engagement et de l’envie mais les intentions ne suffisent pas. Le capitaine du Syli n’a pas pesé sur l’attaque. Avec un Dyrestam faible, il n’a pas su combiner et sur certaines actions offensives, il aurait pu faire de meilleurs choix.

José Martinez Kanté 4

Dans l’engagement et dans le combat, Kanté a été présent. En première période, il a pu permettre au bloc équipe de remonter. Trop souvent esseulé, Martinez a eu du mal et ne s’est créé qu’une occasion presque tout seul en première période. Son tir s’envolera dans le ciel du stade du 30 juin. Il laissera sa place à Fodé Koita (54’).

Fodé Koita 4 

Lancé par Paul Put à la 54e minute, le joueur de Kasimpasa était censé apporter un plus à l’attaque guinéenne. Malheureusement, il n’a pas eu d’exploit de sa part et la configuration du match ne l’a sûrement pas aidé.

Lass Bangoura 5

Il a remplacé Cissé à la 68e minute. Le joueur de Vancouver a apporté sa folie et sa percussion sur le couloir. Il obtient seul un coup franc qui sera mal exploité. En fin de match, il place une tête décroisée qui passe juste au-dessus des montants (88’).

François Kamano 4

Le Bordelais a remplacé Yattara à la 79e minute. Il n’aura pas eu suffisamment de temps sur le terrain mais ça aura suffi pour qu’il soit impliqué sur un des buts concédés. C’est lui qui perd le ballon sur le contre qui mène au but du 3-0.

Paul Put 4 

Comme durant tous les matchs de cette CAN, le Belge n’a pas su trouver la formule gagnante. Son équipe a manqué d’âme, de personnalité et de caractère. Avec une nouvelle compo de départ face à l’Algérie, Paul Put a vu son équipe présenter les mêmes inquiétudes. Des inquiétudes qu’il n’aura jamais réussi à dissiper. Cette élimination est un échec pour le sélectionneur de la Guinée.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

2 commentaires

  1. Avatar

    Le sily national merci maintenant on voit les joueurs dont on selectionera pour les prochains défis…. on est meme pas en reconstruction mais en construction

    D’ailleurs il faut rappeler que seul Issiaga Sylla est ancien à la ligne de défense. Hélas le coach n’a pas su mettre en place un système parcequ’il sont aussi des professionnels
    Le sily jou en désordre. Aucune base aucun fond et le foot c’est la base déjà. Aucun match convaincant.

    Koné: merci j’aime son profile lui et Aly keita sava … bon vent

    Dyrestam: merci mais on doit avoir un meilleur à son poste et suivre de prêt son progrès je le trouve comme un bon remplaçant. Derrière Ibrahima sory Sankhon qui sera utile et en concurrence avec Bassama Sankohn… bon vent

    Ernest Séka: merci d’avoir accepter à l’appel mais je ne sais vraiment pas se que les dirigeants ont vu de spécial en toi. La note pour moi elle est 2. Tu es lourd, tu dois encore dépérir tu as une volonté mais ton corps ne te le permet pas. Pour moi tu as jouer ton dernier match avec le Sily. Merci cas même. Se n’est pas toi tu as fais se que tu pouvais.
    Quand le coach n’a pas sélectionné Florentine Pogba, jai pas du tout aimé. Il aurait récupéré sa forme plus vite, oui il est gauché aussi mais il peut assumer ou voyons même Simon qui jou avec les deux pieds.

    Simon: merci Fallete ta place est indiscutable. Bon vent

    Issiaga: merci beaucoup j’aime ton profil, bon vent

    Diawara: merci beaucoup ta place est indiscutable, bon vent

    Mady Camara: merci, on doit chercher un meilleur à son poste parcequ’il est en marge de progression avec son club il doit encore prouver la saison à venir et continuer de travailler dur pour être encore titulaire au Sily

    Cissé: merci, tu es convoité parceque tu as un talent en toi mais que tu n’exploite pas constamment, régulièrement peut être un manque de concentration ou discipline ou un rêve limité qui fait que du à du mal à progresser sinon tu peut être redoutable.
    Tu as encore de la chance a montrer au monde entier ton ttalent avant que Aguibou Camara et d’autres remontent.

    Traoré: merci, tu ne peux pas tout faire sinon tu reste un chef. Si tu joues une saison complète tu nous sera utile.

    Naby Keita: merci tu veux toujours prouver. Aurait été moi sans pression de n’importe qui je le souligne j’aurais préférer te faire jouer à partir du 3ème match ou en 1/4 de finale. Contre le Nigeria on sentait qu’il avait une envie de le break down… Le Nigeria d’aujourd’hui casse. Naby Il faut toujours savoir que ta réhabilitation est très importante tu as un volume de jeux immense et tu aimes aller au contact. Que Dieu t’épargne des blessures.

    Yattara: merci, jai toujours dis même si il n’est pas en forme il marque toujours pour la Guinée. Tu joues très bien au foot. Balle au pied comme tout bon guinéen et c’est notre style de jeux là qu’on doit imposer. Le sily est toujours connus par ces ailiers. Yattara est souvent 9 sur les côtés il est manque de créativité. Alors qu’en tant que 9 il a le sens des buts. Formé à Lyon si tu le veux bien et que tu rêves encore detre parmi les meilleurs tu peux rebondir. Prise de conscience et travail. Tu es fort je ne sais même pas jusque là pourquoi tu n’évolue pas dans un meilleur club. Ne lache pas les couilles parceque tu peux encore faire mieux dans les prochaines années.

    Kamano: merci, tu as baisser de régime, tu peux bien-sûr évoluer. Le foot ne ment pas, met toi au boulot. Ne fait pas la grosse tête, tu as encore beaucoup à apprendre. Tu sais bien se qui t’attend. Courage et sache que rien est fait.

    Sory Kaba: merci, tu as un bon profile…. grand, physique, bon pressing, continue à travailler dur surtout un attaquant de pointe doit marquer. Tu es jeune et tu as de l’avenir. Ameliore tes faiblesses et sa ira. Bon vent

    José kanté: merci tu es un bon attaquant, continue à travailler

    Fode Koita: merci, il peut même être utile sur les côtés parceque balle au pied il est fort et il a le sens du jeux.

    Lass Bangoura: comme Yattara tu as un jeu que l’on aime. Lass tu étais un espoir. Tu sais bien que tu pouvais jouer dans d’autres grand club mais je ne sais pas qui est ton conseiller ou agent. Dans la vie il ya toujours des petits et grands regrets. Je ne sais pas si c’est la discipline sinon on connaît se que tu sais et peut faire.

    Paul Put: jai l’impression que c’est la bénédiction, la chance et la rigueur, une discipline totale qui a fait que le Burkina à été en finale. Paul Put tactiquement rien à marcher, oui on va me dire que c’est un nouveau groupe mais en tant que coach les consignes, les changements, rien.

    Là on connaît qui est qui. Qui peut quoi

  2. Avatar

    “malgré qu’il” ne se dit pas dans la langue française on dit “malgré le fait qu’il” ou “bien qu’il”

Laisser un commentaire