Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

Guinée-Madagascar : les notes !

1

La Guinée a concédé le nul (2-2) face au Madagascar ce samedi à l’occasion de la première journée de la phase de groupes de la CAN 2019. Un résultat que les Guinéens auraient pu éviter s’ils avaient été plus concentrés et appliqués . Voici nos notes.

Aly Keita 4

Le premier but est pour lui. Même si Jeanvier est battu dans le duel, le gardien guinéen a été passif sur le coup de pied arrêté alors que le ballon était carrément dans sa zone. Il n’est pas sortie et le Madagascar est revenu au score. Ce but a redonné confiance aux Malgaches qui revenaient à peine des vestiaires.

Issiaga Sylla 5

On a connu meilleur issiaga Sylla. Si défensivement il a été solide, c’est offensivement que le toulousain a été emprunté ce soir. Il a eu du mal avec ses centres mais aura montré de l’envie et de bonnes intentions. Malheureusement, il en fallait plus pour mettre en difficulté le Madagascar.

Simon Falette 5

A l’image de la défense guinéenne, Simon Falette n’a pas passé une soirée tranquille. Son positionnement était mauvais sur le second but, tout comme ses coéquipiers en défense. Ses interventions ont été propres et ses interceptions utiles. Dur sur l’homme, le joueur de Francfort a fait son match.

Julian Jeanvier 3

Son début de match avait l’air plutôt rassurant. Sa tête sur corner heurte le montant (27’) et à ce moment de la rencontre,  c’est la plus grosse occasion guinéenne. La suite de son match, imprécisions dans les transmissions, mauvais alignement sur le second but malgache et surtout ce duel perdu sur le but égalisateur. Julian Jeanvier a manqué sa première en coupe d’Afrique.

Mikael Dyrestam 4

Le centre manqué de Dyrestam à la 18e minute était tout un symbole. Le latéral guinéen a eu du mal à s’exprimer sur son couloir. Lui qui est pourtant reconnu comme un joueur très appliqué dans les centres. Il n’a pas réussi à créer le décalage sur le côté et à combiner avec Traoré. Il aura très peu apporté offensivement.

Ibrahima Cissé 6

Ibrahima Cissé a marqué des points dans ce match. Agressivité, grinta, combattivité, et beaucoup de récupération spécialement en première période. Son abattage au milieu et son pressing parfois haut auront fatigué le Madagascar. A la 13e minute, après s’être créé une brèche et avoir mal conduit le ballon, il est inspiré en faisant une talonnade à Kamano qui enveloppe un ballon qui passe à côté du poteau opposé. Au fil des minutes, Cissé s’est logiquement écroulé. Complètement cuit, il manque le cadre sur une reprise plein axe alors que les buts étaient ouverts (75’).

Amadou Diawara 6,5

Diawara s’affirme comme le patron de l’entrejeu du Syli National. Il bonifie chaque ballon et temporise le jeu quand il le faut. Sa vision de jeu et son intelligence ont causé de gros soucis au Madagascar. Ce qu’il fait sur le premier but est digne d’un chef d’œuvre. D’un contrôle orienté, il parvient à sortir une merveille de passe de l’extérieur du pied malgré le pressing de l’adversaire. Sory Kaba n’avait plus qu’un boulevard devant lui pour aller marquer. Il s’est ensuite éteint en fin de match en raison de la fatigue.

Mady Camara 3

C’est l’une des plus grandes déceptions de ce match. Le milieu de terrain de l’Olympiacos avait déjà montré des signes d’inquiétude lors de la préparation. Ce samedi, il avait l’occasion de dissiper tous les doutes en endossant le rôle de meneur de jeu de l’équipe. Alors qu’il était attendu dans la créativité et dans le jeu vers l’avant, Mady Camara a préféré tourner en rond et n’a pas réussi à porter le ballon pour casser les lignes. Acculé dans les petits espaces, il a eu du mal à éliminer. Son impact était assez insignifiant. C’est logiquement qu’il a été sorti par Paul Put à l’heure de jeu.

Ibrahima Traoré 5,5

Sa perte de balle offre au Madagascar son premier tir cadré (19’) du match. Des pertes de balle dans des zones dangereuses, il en aura eu dans cette partie. Habitué à mettre le feu sur son couloir et à semer la panique dans les défenses adverses, Traoré s’est plutôt démarqué par son sens du combat et de l’investissement au service du collectif ce samedi. Il y a du déchet dans son jeu mais son expérience lui aura permis d’obtenir un pénalty après l’heure de jeu.  Quelques minutes plus tard, le joueur de Gladbach rate un face-à-face avec le gardien après un caviar de Sory Kaba (69’). Cette action aurait pu offrir l’avantage à la Guinée. Son état d’esprit et sa mentalité de guerrier auront été louables.

François Kamano 3

Le pénalty transformé à la 66e minute ne viendra pas sauver le match du bordelais de nouveau apathique. Offensivement, Kamano a manqué d’influence même si son ballon bien enroulé a frôlé le montant (13’). Il a de nouveau traversé le match tel un fantôme. Le but inscrit pourrait toutefois le libérer pour les prochains matchs mais ce soir, la copie aura été pâle. Le Guinée est dans le dur.

Sory Kaba 7

C’est l’homme du match côté guinéen. Disponible, fort dans les duels et surtout réaliste, Sory Kaba a pesé de tout son poids sur l’attaque. Son appel force la passe de Diawara sur le premier but. Il a ensuite le sang froid pour dribbler le gardien et marquer. Malgré une saison difficile à Dijon, il retrouve de la confiance et enchaîne ce soir un deuxième but en deux matchs.

Naby Keita 5

Laissé sur le banc au coup d’envoi, le milieu guinéen a été appelé à la rescousse à la 62e minute. En quelques touchés de balle, il a montré tout ce que Mady a été incapable d’apporter. Amoindri physiquement, Naby a tenté de créer le déséquilibre dans le camp adverse en portant le ballon et en donnant des passes tranchantes. Globalement, son influence n’aura pas été énorme mais il a montré tout le bien qu’il peut faire à l’équipe guinéenne, lui le leader technique.

Paul Put 4

Si les choix au coup d’envoi semblaient judicieux, le sélectionneur guinéen a eu du mal à lire le jeu et à faire réagir son équipe. Lass Bangoura aurait pu apporter de la vitesse au moment où il lance Fodé Koita à la place de Kamano. Un changement qui a eu du mal à porter ses fruits, le joueur de Kasimpasa s’étant montré plus à l’aise dans l’axe que sur le côté.

Non notés : Fodé Koita, Mohamed Yattara

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Un commentaire

  1. Avatar

    Je pense que c’est pas judicieux de donné 3 à François Kamano bien que ça n’a pas été parfait mais je crois que son petalty transformer avec un super contre pied lui offre la moyenne et lui place devant N.keita qui est rentré en fin de jeux aguasser et un peu plus énervé.
    D’ailleurs Mady non plus ne mérite 3
    Merci

Laisser un commentaire