Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

RCA-GUI : absents, revenants, nouveaux, tout sur la liste de Paul Put

0

Le Syli National change de visage pour son dernier match des éliminatoires de la CAN 2019. FOOT224 fait le point complet sur la liste publiée par Paul Put pour affronter les Fauves de la Centrafrique.

Des surprises, on s’y attendait. C’est une équipe guinéenne newlook qu’a concoctée Paul Put pour sa dernière sortie dans la campagne de qualification à la CAN qui aura lieu dans trois mois. Le Belge a convoqué deux nouveaux joueurs, fait appel à certains joueurs laissés sur le quai jusque là et écarté d’autres joueurs pour des raisons aussi diverses les unes que les autres.

Sadio Diallo et Idrissa Sylla, les deux revenants

A son arrivée à la tête de la sélection guinéenne, Paul Put avait profité de ses deux premiers stages pour poser les jalons de son projet. Deux stages (en Mauritanie et au Maroc) au cours desquels il a passé en revue presque tout l’effectif et échangé avec les joueurs. Celui du mois de mai 2018 à El Jadida aura été le plus complet. Sadio Diallo et Idrissa Sylla y étaient présents. Depuis, ils n’ont plus été rappelés. Le premier en manque de temps de jeu au Yeni Malatyaspor a vu son contrat être résilié. Finalement, c’est en D2 turque qu’il a signé durant l’été précisément à Hatayspor. Un niveau relativement faible qui interroge d’ailleurs sur l’opportunité de sa présence dans une équipe qui semblait prête à rompre avec les joueurs de divisions méconnues.

En revanche, Idrissa Sylla lui signe un retour mérité. Écarté à QPR, l’attaquant du Syli a signé cet hiver à Zulte Waregem, son ancien club. Il enchaîne les matchs depuis son retour en Belgique et s’est imposé comme un titulaire. A son actif, deux buts en huit apparitions.

Paye Camara, la belle récompense

C’est une renaissance pour le jeune milieu de terrain guinéen du Horoya. Il avait démarré fort et très jeune il y a cinq ans dans le championnat guinéen et avait conquis tout le monde. Ce qui lui avait valu même une première convocation chez les A sous l’ère Michel Dussuyer en 2014. C’était lors d’une double confrontation avec le Ghana. Malheureusement, Abdoulaye Camara s’était perdu en chemin et est resté deux ans loin des radars. De retour au-devant de la scène, il fait aujourd’hui le bonheur du Horoya. C’est devenu un vrai taulier chez les rouge et blanc. Au milieu de terrain, il est le moteur de l’équipe de Patrice Neveu. Sa fougue, son abattage et sa capacité à se projeter font de lui l’un des meilleurs médians de la ligue 1 si ce n’est le meilleur. Paul Put récompense donc à juste titre un joueur présenté comme un grand espoir du foot guinéen.

Ibrahima Cissé, Lass Bangoura, Alkhaly Bangoura , Ibrahima Koné et les blessés

Paul Put a dû faire face à certains cas de blessure. Ibrahima Traoré a été opéré et ne reviendra qu’après la trêve internationale. Ibrahima Sory Conté s’est fait les croisés et est même forfait pour la CAN 2019. Naby Keita soufre d’une douleur à la cheville est est également out. Pour le reste, le Belge a préféré simplement s’en passer pour ce rendez-vous.

Ainsi, Lass Bangoura a été laissé de côté. Arrivé il y a quelques mois en MLS, l’ancien du Rayo Vallecano retrouve du temps de jeu chez les Vancouver Whitecaps. Titulaire lors de la première journée de championnat, il est ensuite entré en jeu lors de la journée suivante pour jouer une bonne demi-heure. Put souhaite le laisser s’installer dans son nouveau club pour retrouver du rythme et une bonne condition physique en vue de la CAN. A rappeler qu’il ne jouait pas au Rayo où il était tout le temps écarté. Ibrahima Koné a lui perdu sa place de titulaire dans les cages de Pau. En ce qui concerne Ibrahima Cissé, il s’agit d’un problème plutôt particulier. Le joueur de Fulham a perdu son passeport. Il ne sera libéré par Fulham qu’après la réception de Liverpool ce weekend. Il sera obligé d’aller en Guinée refaire son passeport. Il raterait donc le stage du Maroc. Pour éviter ce tracas avec le poids des heures de vol, Paul a préféré le laisser de côté pour cette rencontre. Alkhaly Bangoura est également aux abonnées absents. Transféré en Arabie Saoudite, l’ancien de l’Etoile du Sahel ne joue pas non plus en club. Seydouba Soumah est dans le même cas de figure.

Steeve Elana, Boniface Haba et Ousmane Kanté signent leur première

Peu de gens voyaient venir celle-là. Les amoureux de ligue 1 auront sans doute reconnu le vieux Steeve Elana. Plus de 400 matchs en pro et ancien gardien de Lille avant d’être délogé des cages par Vincent Enyama. A 38 ans, ce gardien martiniquais dont on ignore les liens avec la Guinée évolue aujourd’hui en troisième division française au FC Tours. Il est titulaire chez les tourangeaux qui luttent pour le maintien.

Ousmane Kanté était suivi de très près par le staff technique de l’équipe de Guinée. Le défenseur central de 29 ans évolue au Paris FC en ligue 2 française qu’il a rejoint cette saison. Titulaire indiscutable chez le club francilien, Kanté a séduit Paul Put qui a décidé de lui donner sa chance après le forfait de Conté. Il découvrira pour la première fois la sélection guinéenne.

Boniface Haba est le second joueur local convoqué par Paul Put. Auteur d’un début de saison tonitruant, le natif de Gangan marque les esprits. Il a déjà planté huit buts en championnat et s’est montré décisif avec le Horoya en ligue des champions africaine. Il honorera sa toute première convocation chez les A.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire