Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

FGF : la limitation du nombre d’étrangers par club supprimée

0

La Fédération Guinéenne de Football a décidé de faire plus de place aux joueurs étrangers dans le football guinéen. L’instance a supprimé la limitation du nombre d’étrangers par club dans le championnat de première division et l’a élargit pour celui de deuxième division.

C’est une nouvelle qui va déplaire aux apôtres de la promotion des footballeurs locaux. L’article 32 du règlement du championnat de ligue 1 et 2 a été modifiée par la Féguifoot. Désormais, tout club peut recruter autant de joueurs étrangers qu’il désire au niveau de l’élite.

Dans une lettre adressée à la LGFP le 26 décembre dernier, la FGF lui a intimé de mettre en application ce réaménagement du texte. Il a été décidé que « Chaque club de ligue 1 peut qualifier et utiliser autant de joueurs étrangers dans la limite de sa compétence ». Avant cette modification, le nombre de joueurs non-guinéens pouvant être qualifiés par une équipe de D1 était de 15 et elle ne pouvait en utiliser que 8 par match

En revanche, les clubs de ligue 2 ne peuvent pas se permettre autant de liberté. Ils n’ont le droit de qualifier que 15 joueurs étrangers et de n’en utiliser que 8 au maximum au cours d’une même rencontre. Ce, contrairement aux 5 joueurs qu’un club de D2 pouvait qualifier auparavant.

A titre d’exemple, le Horoya alignait ce jeudi 09 joueurs étrangers au coup d’envoi de sa rencontre face au CO de Coyah. Seuls Alsény Camara et Moussa Camara étaient des Guinéens. Pour la FGF, c’est une manière de créer une émulation entre les joueurs locaux et ceux venus d’autres pays.

Depuis quelques années, la Guinée connaît l’arrivée d’une vague de joueurs expatriés. Ghanéens, Burkinabés, Sénégalais, Brésiliens… tous ont pris d’assaut les clubs de D1 guinéenne pour très souvent un intérêt financier qu’ils ont du mal à trouver chez eux. Cela a aidé des clubs comme le Horoya a progressé au niveau continental. En même temps, la production locale s’est appauvrie.

Qu’en est-il ailleurs ?

En France par exemple, il aura fallu de longues années pour que les restrictions autour des joueurs étrangers soient levées. De nos jours, les clubs peuvent avoir au maximum sous contrat en Ligue 1, quatre joueurs non ressortissants d’un pays de l’UE, de l’EEE et de pays ne disposant pas d’accord d’association ou de coopération avec l’UE. Une disposition mentionnée dans la charte du football professionnel.

Au début des années 2000, la France a à travers l’arrêt Malaja et l’accord de Cotonou, a signé un accord avec une centaine de pays de sorte que leurs joueurs puissent être assimilés en France comme footballeur en répondant à certaines exigences. Un club de ligue 1 ne peut donc pas engager plus de quatre joueurs considérés comme extra-communautaires.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire