Pub_guinéegame Pub GuicoPres SODISHOP

Boniface HABA : « Je n’avais pas l’ambition de prolonger au Horoya »

0

Au Horoya, l’attraction de ce début de saison n’est pas Razack, acheté contre un gros chèque en provenance du Ghana. Elle s’appelle Boniface Haba (22 ans), un jeune guinéen qui écrase tout sur son passage. Auteur de 8 réalisations en 4 matchs, le transfuge de Gangan FC brille et porte son club. Cette semaine, le natif de Kindia a accepté de se livrer à notre rédaction dans un entretien exclusif.

FOOT224 : bonjour Boniface !

Boniface : bonjour !

FOOT224 : vous faites un début de saison excellent avec des statistiques affolantes. Qu’est-ce qui explique la forme actuelle de Boniface Haba ?

Boniface : rien n’explique cela si ce n’est le travail et la confiance. Je pense que le coach Patrice Neveu m’a donné la confiance. Donc, c’est à moi de m’appliquer sur tous les plans.

FOOT224 : qu’est-ce que Patrice Neveu vous a dit que l’ancien coach Victor Zvunka ne vous disait pas ?

Boniface : je pense qu’avec Patrice Neveu, on n’a pas de problème. Il conseille toujours les joueurs. Il est ouvert à tout le monde. S’il y a un problème avec lui, il dit que lui son problème se règle au niveau du terrain mais pas chez les dirigeants. Avec le coach Patrice qui encourage ses joueurs à chaque fois, c’est une bonne chose pour nous.

FOOT224 : de façon personnelle qu’est-ce que vous avez changé au niveau de votre jeu ?

Boniface : je n’ai rien changé. C’est la confiance qui me manquait les années passées avec le coach Victor Zvunka. Il y avait aussi les blessures qui me fatiguaient à chaque fois. Je pense qu’avec Patrice Neveu, ça va mieux aller pour moi.

FOOT224 : si Zvunka n’avait pas été limogé en fin de saison, Boniface serait-il encore un joueur du Horoya AC ? 

Boniface : non ! Je ne voulais pas prolonger tant qu’il était là parce que le jour où on m’avait appelé au bureau pour me dire qu’ils veulent me faire prolonger, j’avais dit que ce n’est pas possible parce que je ne peux pas faire trois à quatre ans dans un club et que je n’arrive pas à jouer. Donc, ce n’est pas la peine. Je préfère aller ailleurs. C’est lorsque j’ai appris qu’il y aura un nouveau coach qui viendra que j’ai prolongé. Si ce n’était pas cela, je n’avais pas l’ambition de prolonger au Horoya.

FOOT224 : vous vouliez partir où ?

Boniface : à l’époque, je n’avais pas de propositions mais je sais qu’avec la qualité que j’avais, peu importe le problème, j’aurais pu avoir un club où je vais jouer.

FOOT224 : la saison dernière, le Horoya a atteint les quarts de finale de la ligue des champions. Du regard de jeune joueur que vous avez, pensez-vous que l’effectif actuel du club peut rééditer le même exploit ou faire plus ?

Boniface : je pense que rien n’a changé dans le groupe bien que certains soient partis. Il y a d’autres qui sont là. C’est le même groupe qui est allé jusqu’en quarts de finale. Donc, je pense que rien n’a changé. On sait que ça ne sera pas facile face à des adversaires comme l’Espérance de Tunis ou Orlando Pirates. Le match contre l’Espérance de Tunis sera une revanche pour nous. On a peur de rien. Il faut encore bosser jusqu’à la fin.

FOOT224 : en plus du tenant du titre et des Orlando Pirates, il y a aussi Platinium FC du Zimbabwe. Le Horoya vise quoi dans ce groupe ?

Boniface : On vise la tête parce qu’on à la qualité et le potentiel pour être en tête de ce groupe. Donc, c’est à nous de travailler avec le coach pour y arriver. Tout le monde est conscient de ce qui nous attend.

FOOT224 : parlez-nous du vestiaire en ce début de saison ?

Boniface : ça se passe très bien parce qu’il y a de l’ambition. Lors du match contre Eléphants (Ndlr, en championnat de ligue 1), nous avons gagné cinq buts à zéro. Nous sommes rentrés dans les vestiaires la tête baissée, le coach est venu et il a dit « Il y a quoi ? Je n’ai jamais vu le vestiaire dans cette situation. Même si vous gagnez un but à zéro, il faudrait qu’on fasse la fête parce que marquer un ou deux buts n’est pas facile » Donc, je pense que cela donne de l’ambition au groupe. Chacun rigole et personne ne met la pression sur son prochain. Je pense que c’est le plus important.

FOOT224 : vous êtes déjà à huit buts en seulement quatre journées. Boniface vise la barre de combien de buts cette saison ?

Boniface : je ne peux vous définir cela parce qu’il y aura des moments difficiles pour moi. Un attaquant a des matchs où il peut passer à côté. Je ne peux pas dire le nombre de buts exact que je pourrais marquer.

FOOT224 : par rapport à votre positionnement sur le terrain, quelle est votre préférence ?

Boniface : par rapport au système, je préfère jouer numéro neuf depuis que j’ai commencé à jouer là-bas, je ne fais que marquer. Je pense que c’est le plus important.

FOOT224 : avez-vous eu des contacts avec Paul Put l’entraîneur du syli national pour une éventuelle sélection en équipe nationale ?

Boniface : pour le moment, il n’y a pas eu de contacts. Donc, moi j’essaye de me concentrer et de travailler sur les matchs de championnat et de la ligue des champions. J’essaye encore d’augmenter le volume parce que ce ne sera pas facile avec le nouveau coach. Il a confiance aux professionnels qui viennent de l’étranger parce qu’on a vu tout dernièrement dans la sélection, il n’y a pas eu de joueurs locaux.

FOOT224 : justement vous pensez que les joueurs locaux ont leur place au sein du Syli actuellement ?

Boniface : oui ! Je pense bien parce que nous aussi, nous travaillons pour cela. On essaye de se donner à fond pour qu’on puisse aller en sélection. Il y a certains qui sont au Horoya et à chaque fois ils vont dans leur pays pour le défendre. Nous aussi, cela nous gêne parfois. Il faudrait que de notre côté, on cherche à bosser pour qu’on nous convoque en équipe nationale.

FOOT224 : quel est le message que vous avez à lancer à Paul Put ?

Boniface : je dirais au coach de visionner de plus en plus encore le championnat guinéen. Il n’a qu’à compter sur les locaux. Je pense que les locaux aussi vont bien l’aider.

FOOT224 : nous sommes au début de l’année 2019. Quels sont vœux pour ce nouvel an ?

Boniface : cette saison, j’ai un objectif. C’est de finir meilleur buteur du championnat. Je sais que ce ne sera pas facile parce que je viens de le dire. Il y a certains jours où je passerai à côté mais c’est à moi de gérer. Je veux quand même finir meilleur buteur du championnat et en plus au niveau de la ligue des champions, je veux montrer de quoi je suis capable.

FOOT224 : merci !

Boniface : je vous remercie !

Interview réalisée par Ibrahima Sory Sow

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire