Pub_guinéegame Pub GuicoPres

LDC : fin de parcours pour le Horoya !

0

L’aventure s’arrête là pour le Horoya en ligue des champions africaine. Ce samedi, en match retour des quarts de finale de la ligue des champions, le club guinéen s’est effondré (4-0) en Egypte contre le National du Caire. Quelques jours après le nul (0-0) de Conakry. Retour sur une rencontre où les rouge et blanc de Matam ont affiché des carences impardonnables.

32 minutes, c’est le temps que le Horoya aura tenu avant de céder face à Al Ahly. Mais avant, il y avait déjà un danger permanent qui planait sur les buts du club guinéen. Ashrif manque par exemple de peu le cadre de la tête à la retombée d’un ballon au deuxième poteau (29’). Trois minutes plus tard, les Egyptiens finissent par concrétiser. Alsény Camara se fat déposer après un joli passement de jambes de Hamoudi. Le ballon en retrait trouve Walid Soliman qui a le temps de contrôler et crucifier Khadim au milieu de trois défenseurs (32’).

En ouvrant le score, le National du Caire fait la moitié du chemin et tient sa qualification. Il lui reste de conforter son avance ou de tenir ce résultat. En face, le club de Matam qui ne propose presque rien dans le jeu, tente de donner signe de vie. Marius Assoko réussit une volée dans la surface. Le ballon manque malheureusement de puissance et finit directement dans les bras du gardien (45’).

Au retour des vestiaires, Zunka sort un latéral pour lancer un attaquant. Abou Mangué cède sa place à Sékou Amadou Camara. Abdoulaye Paye Camara glisse sur le couloir droit de la défense. Brefo Mensah prend également la place de Djibo Mohamed au milieu. Des choix tactiques effectués par Victor Zvunka pour tenter d’inverser la tendance.

Malheureusement, c’est l’effet contraire qui se produit. Islam Mohareb fait le break pour les locaux. Sur un centre venu de la droite, le ballon traverse le cœur de la défense guinéenne et Khadim essaie de sortir avant de se rétracter. Le temps de revenir sur sa ligne, Mohareb est servi au point de pénalty. Il n’a plus qu’à placer le cuir dans le petit filet profitant ainsi du retard accusé par le gardien sénégalais suite à son hésitation et à sa mauvaise lecture de la trajectoire (53’). Un but qui fait très mal aux rouge et blanc. La porte des demies s’éloigne encore un peu plus.

A la 69e minute, les chances de qualification du Horoya s’envolent définitivement. Walid Soliman met un ballon dans la course de Salah Mohsen qui venait à peine d’entrer en jeu. La frappe tendue de l’Egyptien est imparable et finit sa course au fond. A 3-0, la messe est définitivement dite. Ahly ajoutera même un quatrième but dans le temps additionnel. Le vétéran Ahmed Fathi se joue de la défense et trompe Khadim grâce à un tir dévié. Il ajoute son grain de sel à la correction infligée aux Guinéens.

Avec des erreurs de débutant en défense, une désorganisation totale et un manque d’inspiration en attaque, le HAC ne pouvait espérer mieux ce soir en Egypte. Plus que l’élimination, c’est l’attitude de l’équipe qui fait mal. On aura vu des joueurs pas au niveau et qui auront réussi tout sauf à faire honneur à leur rang. Battu 4-0 ce samedi et sur l’ensemble des deux matchs, le club de Matam quitte la ligue des champions au stade de quarts et sur une très mauvaise note.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire