Pub_guinéegame Pub GuicoPres

Lappé Bangoura : « On a joué, les Congolais ont gagné »

0

En perdant pour la deuxième fois de suite dans ces éliminatoires de la coupe du monde 2018, la Guinée vient clairement de griller ses chances. Il faudra un parcours miraculeux pour inverser la tendance durant les quatre prochaines journées. Ce en quoi même Lappé ne croit plus trop.

Une première partie largement maîtrisée, marquée par une pluie d’occasions et une seconde période avec un relâchement qui a coûté cher, voilà en une phrase comment résumer la prestation du syli national dimanche contre les léopards. Dans un stade du 28 septembre plein comme un œuf, la Guinée s’est inclinée (1-2) laissant les trois points de la victoire filer à son adversaire.

Pour Lappé, c’est le sempiternel problème d’efficacité qui pénalise à nouveau son équipe. « On a joué un match où le contenu ça été satisfaisant surtout lors de la première mi-temps. On a été très en place. On s’est créé beaucoup plus d’occasions. Je pense que n’eut été le manque de réalisme en première mi-temps, on pouvait mettre trois à quatre buts » accuse-t-il.

A la pause de cette rencontre où la RDC était méconnaissable lors des 45 premières minutes, Florent Ibenge parvient à remobiliser ses troupes. Stratégie payante, les Congolais font plier les Guinéens dès le retour des vestiaires et en l’espace de deux minutes. Un scénario incompréhensible pour Kanfory Bangoura, « En deuxième mi-temps, nous revenons et nous donnons nous-mêmes l’avantage à l’adversaire (…) je crois que c’est inacceptable qu’une équipe de ce niveau prenne deux buts en moins de deux minutes. Moi je pense que tout a été déjoué à partir de là (…) On est entrain de reconstruire une équipe (…) Dans l’ensemble on a joué, les congolais ont gagné ».

Après deux journées, la Guinée compte deux défaites et zéro point. De quoi voir le rêve d’aller en Russie s’éloigner. Le sélectionneur du syli national en est d’ailleurs très conscient. « Retenons qu’on est en reconstruction de cette équipe. Il faut travailler sur la durée. En moins de 25 jours, on ne peut pas mettre sur pied une équipe qui peut rivaliser avec les grandes équipes africaines. Ce n’est pas facile. C’est compliqué, (…) on a moins de chance pour une qualification au mondial ».

La Guinée recevra la Libye, actuelle dernière du groupe, lors de la 3e journée de ces qualifications au mois d’août 2017.

Share.

About Author

Thierno Amadou MAKADJI

Directeur de publication de FOOT224. Journaliste passionné de foot.

Laisser un commentaire