Pub_guinéegame Pub GuicoPres

LDC : le Horoya s’écroule en Afrique du Sud

1

La deuxième journée de la phase de groupes de la ligue des champions a démarré ce vendredi. A cette occasion, le Horoya est allé concéder une défaite en terres sud-africaines face à Orlando Pirates. Le club guinéen s’est incliné (3-0) et a perdu deux joueurs.

C’est dans un stade quasi vide que le Horoya a affronté Orlando Pirates. L’ambiance étant quasi inexistante dans les tribunes, les deux équipes proposent du jeu plaisant à voir surtout du côté des locaux. Les sud-africains, très à l’aise balle au pied, ressortent proprement le ballon malgré le pressing exercé par les Guinéens.

C’est le Horoya qui allumera toutefois la première mèche dans cette partie. Au terme d’une très joli jeu en triangle, Mandela se remet sur son pied droit et enveloppe son tir. Son pied est trop ouvert et le ballon fuit le cadre (10’). Le HAC tente aussi de construire et partir de derrière. Très mal servi par Haba, Baffour Sebe perd le ballon dans une zone dangereuse. Mahachi enroule sa frappe mais Mohamed Lamine Fofana était venu bloquer son angle de tir. Le défenseur guinéen dévie en corner (15’). Le Horoya court après le ballon et souffre. L’équipe de Patrice Neveu s’expose et concède la plus grosse occasion de la partie. Un joli centre en retrait trouve Lorch, oublié au beau milieu de la surface. Abdoulaye Kanté se précipite sur lui et le joueur des Pirates déclenche un tir puissant qui finit sur la barre (27’).

Le champion de Guinée perd ensuite un de ses défenseurs centraux. Mohamed Lamine Fofana qui s’était visiblement fait mal aux adducteurs un peu plus tôt dans un duel avec un adversaire, est obligé de sortir (34’). Il est transporté sur civière et le Horoya joue pendant deux minutes à dix, le temps pour Orlando de se créer une nouvelle opportunité. Mulenga s’essaie aux abords de la surface et sa frappe n’est pas loin de piéger Abdoulaye Kanté. Le gardien international guinéen repousse difficilement un ballon fuyant. Boubacar Samassekou entre enfin en jeu à la 36e minute.

Dans le temps additionnel de cette première période, deux événements malheureux se produisent pour les visiteurs. Boniface Haba se plaint d’abord d’une douleur à la cuisse. L’ancien joueur de Gangan est aussi contraint de quitter ses coéquipiers et laisse entrer Daouda Camara (46’). Dans la foulée, le Horoya concède ensuite l’ouverture du score. Cette fois, Lorch ne s’est pas loupé et parvient à éliminer deux joueurs avant de placer le ballon sous la barre pour donner l’avantage aux siens à la pause (47’).

La partie reprend ensuite sur les mêmes bases. Orlando Pirates tient la corde et dicte le ton. En face, le Horoya a du mal à créer le danger. L’heure de jeu passée, Ndengane est à la réception d’un corner. Sa frappe est faible et est facilement prise par Kanté (62’). Le HAC s’écroule finalement en trois minutes. A la 73e minute, Abdoulaye Kanté, jusque-là irréprochable, commet l’irréparable. Il tente d’anticiper une passe pour Shonga et se rétracte mais l’attaquant sud-africain avait déjà vu sa position avancée. Il met le ballon au fond facilement (73’). Shonga s’offrira même le doublé en remportant de nouveau son duel avec Kanté (76’).

A 3-0, la messe est dite et les locaux gèrent intelligemment la fin de match. Orlando Pirates assure les trois points de la victoire et décroche son premier succès de cette phase de groupes. L’équipe sud-africaine prend même la tête de la poule B avec 4 points et une meilleure différence de but. L’EST est deuxième, Platinum Star occupe la troisième place et le Horoya est dernier. Lors de la prochaine journée, le représentant guinéen se rendra au Zimbabwe pour défier Platinum Stars.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Un commentaire

  1. diakhaby Mamadou on

    l’effectif de horoya est nul cette année… Monsieur le Président Antonio Souare n’a qu’à bien revoir son club… J’ai du mal à regarder le match… Franchement c’est décevant…..

Laisser un commentaire