Pub_guinéegame Pub GuicoPres

Syli National : Paul Put souligne un problème à régler avant le début de la CAN

1

La Guinée a aligné deux défaites de rang en phase de préparation de la CAN 2019. Au terme de la seconde concédée (1-0) le 11 juin contre le Bénin, Paul Put a évoqué un souci au niveau de l’attaque du Syli National.

La sélection guinéenne a réalisé un beau parcours durant les éliminatoires de la coupe d’Afrique. En réussissant à terminer en tête de son groupe devant la Côte d’Ivoire, la Guinée n’a concédé aucune défaite. Mieux, l’équipe de Paul Put s’est même offert le luxe de s’imposer en Côte d’Ivoire lors de la première journée.

En arrivant à la CAN, la Guinée a renoué avec son public et les plaies de la CAN 2015 semblent définitivement pansées. Plusieurs joueurs sont également venus renforcer les rangs de l’équipe. Diawara, Cissé, Jeanvier, Koita, Falette… ils sont plus de dix joueurs à avoir intégré le noyau pour former ce nouveau syli. Des signes positifs qui pourraient cacher un problème pourtant existant.

La Guinée s’est montrée en effet très peu prolifique durant ses derniers matchs. Sur les cinq dernières sorties toutes compétitions confondues, le Syli n’a marqué que deux buts contre quatre encaissés. Au total, l’équipe de Guinée reste sur deux défaites (Gambie et Bénin) et trois nuls (Rwanda, Côte d’Ivoire et Centrafrique). Le meilleur buteur guinéen des éliminatoires s’appelle François Kamano. Il n’a marqué que deux buts en six matchs. L’arbre cache-t-il la forêt ?

Si Paul Put ne semble s’alarmer, il établit en revanche un constat inquiétant. « Les résultats ne sont pas importants. L’importance est qu’on progresse. Qu’on voit qu’il y a une progression au niveau technique. Je pense que c’est le plus important. Mais, on doit aussi dire la vérité. Nous avons des manquements parce qu’on se procure des occasions mais on ne conclut pas. C’est un constat (…) Un entraîneur peut travailler comme un fou. Il faut juste la confiance des joueurs. Un attaquant a besoin de confiance tout comme un gardien de but (…) On a vu que François a grandi, mais il n’est pas au top. Mais ça va venir. Chacun peut espérer qu’il va avoir ce déclic avant qu’on démarre la CAN » a-t-il expliqué après le match perdu (1-0) contre le Bénin de Michel Dussuyer mardi.

La Guinée a un dernier match amical à jouer ce dimanche. L’Egypte sera l’adversaire auquel elle devra se jauger avant de débuter la CAN 2019. L’ultime occasion de régler la mire et d’engranger éventuellement de la confiance.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Un commentaire

  1. Pingback: Afcon: Guinea coach Paul Put – We have shortcomings – NewsASAP

Laisser un commentaire