Pub_guinéegame Pub GuicoPres

LDC : Patrice Neveu très amer malgré la victoire

0

Pour sa première à la tête du Horoya, Neveu a décroché une victoire (1-0) ce mercredi. Un résultat obtenu contre un adversaire relativement faible au premier tour de la ligue des champions mais qui est loin de satisfaire le Français.

Au Horoya, on en revient à chaque fois au même débat sur l’inefficacité de l’attaque. Un problème qui peine à trouver solution depuis plusieurs saisons. Cette année, on est visiblement parti pour revivre la même histoire.

Malgré l’arrivée de plusieurs joueurs, le club de Matam est toujours en difficulté dans son jeu offensif. Cela s’est encore vu ce mercredi lors du match contre Barrack Young Controllers. Ce match aller du premier tour de la champions league devait permettre aux rouge et blanc de lancer idéalement leur saison en rassurant leur monde. Si la victoire (1-0) a été acquise, les doutes restent cependant bien présents.

Patrice Neveu est arrivé en conférence de presse d’après match très amer. Il a déploré toutes les occasions gaspillées et regrette l’absence d’un vrai buteur. « La première des choses, c’est qu’on a gagné par 1-0 et c’est l’essentiel. Après, on pourra regretter longtemps le nombre d’occasions qu’on a manquées. Bien évidemment, à force de pousser, mes joueurs ont brûlé pas mal d’énergie. On a un manque flagrant de lucidité devant les buts. Je pense qu’on aurait pu se mettre à l’abri sur ce match aller (…) En première mi-temps, si on a un tueur devant, on mène largement au score. Après, ça duré tout le match. C’est une question d’individualités. Faudra augmenter la quantité de travail devant le but. Mais à un moment aussi, je ne peux pas jouer avec quatre ou cinq attaquants et prendre un but qui aurait été pénalisant pour le match retour ».

Face aux Libériens, la décision ne s’est faite qu’après l’heure de jeu malgré une domination à outrance des Guinéens. Le coup franc de Nikiema Dramane (63’) est venu libérer un Horoya qui commençait à douter. Juste avant cette ouverture du score, Patrice avait déjà sorti Bolaji pour Dipita. Un changement rapide précédé par des signes d’agacement du Français sur la ligne de touche. Neveu est d’ailleurs revenu sur sa déception par rapport à certains joueurs, « C’est vrai que je ne suis pas totalement satisfait du rendement de certains joueurs. Maintenant, ces joueurs, vous les connaissez mieux que moi et encore une fois je le répète, c’est l’aspect offensif qui nous a vraiment pénalisé ».

Le Horoya s’est pourtant renforcer en mettant notamment une somme importante sur Razak Patrick qui n’était même pas sur la feuille de match, de même que Sékou Kéita. A propos, Patrice Neveu demande de la patience. Certaines recrues sont selon lui, loin d’une forme optimale.  « Cela fait un mois que j’ai pris mes fonctions. On a fait une série de matchs amicaux qui m’ont permis de porter un jugement sur la globalité des joueurs, même ceux qui viennent d’arriver. Manifestement, il y en a qui sont à court de compétition et qui ont besoin de prendre leurs repères. A certains postes et notamment derrière, il y a une concurrence logique. Sur ce match, je ne crois pas qu’on puisse faire de gros reproches à la défense ».

Le Horoya se rendra au Liberia dans une semaine pour disputer le match retour. Le champion de Guinée devra éviter de se faire piéger à Monrovia s’il veut passer en seizièmes de finales. Neveu lui y pense déjà. « On part jouer ce match retour avec un score extrêmement étriqué mais bon, ça fait aussi partie de ce qu’on doit prendre en considération pour aller chercher la qualification là-bas ».

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire