Pub_guinéegame Pub GuicoPres

Horoya : Patrice Neveu devrait succéder à Zvunka

0

A peine le départ de Victor acté, le nom de son successeur est évoqué dans les médias. Selon Football Factory, c’est Patrice Neveu (64 ans) qui devrait prendre les rênes de l’équipe de Matam.

La saison est terminée en Guinée. Le Horoya a fini l’année avec le doublé. Les rouge et blanc ont remporté la 59e édition de la coupe nationale vendredi en venant à bout (1-0) du Wakrya en finale. Cela restera le dernier fait d’arme de Zvunka à la tête du HAC. Son contrat finissant officiellement au mois de novembre, son départ a été annoncé au lendemain de ce sacre.

La question de son successeur se pose donc naturellement. Le Horoya semble y avoir déjà travaillé. Selon Football Factory, c’est Patrice Neveu qui devrait récupérer le poste laissé vacant. Lui qui est un connaisseur de la Guinée.

Neveu discute également avec le Mouloudia d’Alger

Le Français a dirigé en effet le Syli National entre 2004 et 2006, année au cours de laquelle il a disputé la CAN avec la sélection guinéenne. Il avait été éliminé par le Sénégal en quart de finale. Depuis, Neveu est passé par Ismaily (Egypte), le Moghreb de Tétouan (Maroc) et le Smouha SC (Egypte) en club. Il a également dirigé les sélections de la RDC, de la Mauritanie et de Haïti. Depuis son départ de la sélection haïtienne en 2016, il est au chômage.

Le Français ne devrait plus tarder à retrouver du travail. Il discute également avec le Mouloudia d’Alger qui a échoué dans les négociations avec Roland Courbis. Neveu est déjà présent en Algérie. « Je suis arrivé hier matin (jeudi), j’ai rencontré longuement le président Hirèche et des membres du comité. Je serai demain au derby contre l’USMA «  a-t-il affirmé à Afrik-foot.

Share.

About Author

FOOT 224

FOOT224, un site d'information en continu sur le football guinéen. Retrouvez les statistiques de chaque club guinéen, les interviews d'avant et après match, et tout ce qu'il vous faut sur le syli national de Guinée et les joueurs guinéens évoluant dans les quatre coins du monde.

Laisser un commentaire